AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 D'une maladresse légendaire. - Yann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité
MessageSujet: D'une maladresse légendaire. - Yann    Mar 23 Juin - 0:26



D'une maladresse

légendaire

Avec Yann

La semaine touchait presque à sa fin et Shi n'allait pas la regretter. Chaque jour avait apporté son lot de problème, s'ajoutant à celle de la veille. Elle avait du les régler un par un, sacrifiant quelques heures de sommeil. Problème d'électricité lundi, visite d'un voisin mécontent mardi, emménagement de son nouveau colocataire mercredi. Jeudi, elle avait réussit à foirer totalement une toile, ce qui était la chose qu'elle détestait le plus au monde. Et ce jour-là, panne d'inspiration et grosse migraine. Elle ne s'habituait pas à cette nouvelle présence dans son appartement. Elle décida de passer sa journée de vendredi dehors, pour se changer un peu les esprits et ne pas rester enfermée avec Kanato.  

Juste avant de manger, elle avait attrapée ses affaires et quitté l'appartement pour profiter du soleil. Elle n'avait pas pris son appareil, ni même un carnet à croquis. Juste un petit bloc note pour prendre des notes en cas d'inspiration soudaine, mais elle doutait que cela pourrait arriver. Elle s'installa en terrasse pour manger un fish and chips dans un restaurant britannique et se dirigea vers le centre commercial. Ce n'était pas le genre de truc qui la passionnait d'habitude, le shopping, mais elle en avait eu l'envie. L'été arrivait, il était temps de se trouver des vêtements plus légers. Les magasins étaient vide, on était en semaine et en plein après-midi, ce n'était pas super étonnant.  

Elle bavarda avec une vendeuse sympathique, gaspilla un peu d'argent et sortit, ses sacs en main, deux heures plus tard. Il y avait déjà plus de monde dans les rues. La route était en travaux. Elle prit un instant pour enfoncer ses écouteurs dans ses oreilles afin de se déconnecter du brouhaha ambiant et reparti. Shi n'était pas une fille très adroite ni très stable sur ses pieds, et c'est donc sans surprise qu'elle se prit les pieds sur un bout de trottoir et tomba, bousculant au passage un jeune homme qui passait par là. Elle s’aplatit face contre terre. Se redressant, les joues de la même couleur que son sang qui coulait de son nez. Se bouchant la narine d'une main, cherchant un mouchoirs dans son sac de l'autre, la jeune femme s'excusa platement.

« Excusez ma maladresse. Je suis vraiment navrée. »

Sa voix était déformée par l'obstruction de ses voix nasales, lui donnant un air de canard. Bien joué pour la première impression. Mais elle n'eut pas le temps de s'en rendre compte. Devant elle était tombé un dessin qu'elle trouva sublime et elle n'en parvint pas à en décoller son regard.



Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 19
MessageSujet: D'une maladresse légendaire. - Shi Okatsuna   Mar 23 Juin - 17:49

D'UNE MALADRESSE LÉGENDAIRE.
Avec Shi Okatsuna.



C'était enfin vendredi. Le jeune étudiant venait tout juste de sortir de l'établissement où il avait passé toute la matinée depuis sept-heure et demie, et se dirigeait vers son arrêt de bus afin de retourner à la gare pour rentrer chez lui. Cette semaine s'était déroulé normalement pour lui, il stagnait entre études et son job de serveur dans un petit café du centre ville. D'ailleurs sa patronne était plutôt... exentrique. Mais bref passons ! 
Il remonta les manches de sa veste bleue jusqu'aux coudes et réhaussa son sac de cours sur son épaule sortant du bus qui venait de s'arrêter à la gare. Puis il continua le chemin à pied pour arriver devant son portail. Yann Owen habitait une grande maison dans une architecture du japon traditionnel. Sa famille maternelle avait toujours habité là, mais lui ça ne faisait que quelques temps qu'il y était installé . Et il n'y avait plus personne d'autre que lui qui y habitait. Il passa le seuil de sa porte et balançait son sac de cours sur les tatamis du salon avant d'aller rapidement dans la cuisine pour aller prendre une boîte de gauffres dans le placard.  Bah oui, après une journée de cours, c'est normal d'avoir envie de se goinfrer ! Enfin bon, il retourna dans la salle pour s'asseoir sur le tatami à côté de son sac, il sortait de celui-ci ses cours, avec quelques "devoirs" qu'il avait à faire sur la table du salon.

Yann était en première année d'étude d'Arts appliqué. Il avait l'étude d'une oeuvre et de son peintre à faire pour demain et plusieurs croquis à faire pour le projet qu'ils avaient commencé. Le thème du projet était le rêve. 
Avant de s'attaquer à ça, il décida d'abord de faire son étude d'oeuvre, qu'il finit rapidement. Maintenant, il prit son grand cahier d'esquisse, crayon et gomme paré !  Jusqu'à ce que ...Rien. 
Ri-en du tout. 
Syndrome de la page blanche . Il n'avait aucune inspiration, le thème du rêve ne lui évoquait rien du tout.
Il plaqua son front sur sa table accablé. Il avait de l'imagination pourtant ...Comment ça se faisait qu'il ne trouve rien à dessiner ?! 
Il redressa sa tête lentement et se massa le front. C'est malin, il avait une bosse maintenant, il avait laissé sa tête tombé trop fort sur cette maudite table ... Pfeuh ... A défaut de trouver une bonne idée, il aura une magnifique trace rouge enflée sur son front. Il grogna. 
Son regard se leva sur l'horloge accroché au mur devant lui. Il était encore tôt ... Il avait jusqu'à midi et pourrait aller s'acheter un petit quelque chose à manger.  ça lui permettrait de se mettre les idées au clair et peut-être qu'il trouverait quelque chose qui l'inspire ? 
Il se releva prit une sacoche assez grande pour pouvoir fourrer son grand cahier de dessin de quoi dessiner et sortit. 

Arrivant enfin au centre ville, il s'arrêta dans une parc et s'assit sur un banc, sortant son cahier pour réessayer de trouver l'inspiration.
Il balaya tout le parc du regard à la recherche d'un petit détail qui pourrait l'inspirer... Mais c'est bien connu, c'est quand on chercher à trouver une idée qu'on n'y arrive pas. Il détestait vraiment ça. Il rangea ses affaires, frustré et sortit à grand pas du parc. 

Il se baladait donc dans la rue entre les magasins, les petits restaurants ... Il s'arrêta devant plusieurs vitrines mais bon ... Avec déjà beaucoup de choses à payer et à gérer il ne pouvait pas se permettre ce genre de dépenses. Sauf, pour la nourriture bien sûr. Oui, la gourmandise est aussi à rajouter à sa liste de défaut. D'ailleurs il s'arrêta à un petit restaurant avec une petite terrasse où il s'installa. 
On lui apportait d'ailleurs ensuite ce qu'il avait commandé après quelques minutes. Il croqua dans le croissant qu'on venait de lui apporter  tout en regardant la ruelle ou les rayons du soleil jouaient à cache-cache avec les feuilles d'arbres. 
Les contrastes des couleurs de l'architecture de la ville et la couleur du ciel lui provoqua un déclic. Ça y est ! Il avait trouvé l'inspiration ! Il sortit de suite son cahier et son matériel de dessin et commença à dessiner. 

Hehe... Il avait enfin son dessin pour son projet  sur le rêve. Il était partit du petit restaurant après avoir payer. Maintenant il réempruntait le chemin de chez lui, assez fier de son oeuvre qu'il tenait toujours en main en regardant certains détails qu'il devait encore corriger tout en marchant. Jusqu'à ce que le court de ses pensées quand il se fit bousculer par une inconnue et fit malencontreusement tomber son cahier. Il releva la tête vers la personne qui l'avait poussé. Seulement il regardait à gauche à droite mais personne.  Ce n'est qu'en baissant les yeux qui retrouva la jeune fille étaler par terre. Juste au moment où il se baissait pour l'aider elle se releva d'elle même en se cachant le nez et se massant la joue. 

« Excusez ma maladresse. Je suis vraiment navrée. »


Voyant qu'elle cherchait un mouchoir, il lui en tendit un. Il en avait toujours sur lui au cas où. 


-" Ce n'est rien. Tenez... ça va aller ? " 


Demanda t-il alors qu'il n'avait pas remarqué qu'elle fixait son dessin et qu'il le ramassait. Elle lui semblait un peu ... maladroite. Mais c'était un peu de sa faute aussi il ne regardait pas devant lui. Mais ça, il ne l'admettrait pas.. Même si c'était assez méchant de sa part. Mais pour l'instant il voulait s'assurer qu'elle ne s'était pas trop fait mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: D'une maladresse légendaire. - Yann    Mer 24 Juin - 21:54



D'une maladresse

légendaire

Avec Yann

Elle vu une main dans le coin de son champ de vision. Elle leva les yeux, attrapant le mouchoir que le jeune homme lui tendait. Shi lui fit un joli sourire en guise de merci. Elle prit le temps de le regarder, rapidement pour ne pas le mettre mal à l'aise. Il devait avoir son âge, des cheveux blonds un peu trop long. Elle ne l'avait jamais vu, mais ce n'était pas comme si elle était extrêmement populaire en ville.

« Ce n'est rien. Tenez... ça va aller ?  »

Il ramassa le dessin qui traînait devant Shi. N'ayant plus rien à fixer, elle recommença à le regarder lui. Sa narine continuait à saigner.

« Oui, merci... J'ai l'habitude de ce genre de bêtise... Je suis désolé, j'espère ne pas avoir abîmer vos œuvres !»

La jeune fille avait mal aux genoux et à la tête. Elle devait être éraflée mais ne pourrait voir l'étendue des dégâts qu'une fois rentrée. Si elle rentrait... Là elle avait plutôt envie de rester dehors jusqu'à ce que son colocataire soit accusée de l'avoir kidnappé et mis en prison. Le pauvre, il ne méritait pas autant de haine...

Shi avait finit en mentionnant le dessin. Pour tout vous dire, elle avait carrément envie de parler de ses dessins mais n'avait pas trouver de moyen direct. Elle était trop réservée pour oser poser lancer le sujet ouvertement.

Genée par ce contact visuel trop long, elle rougit et se baissa pour ramasser ses sacs tomber a terre. Histoire de se donner un semblant de contenance. La plupart de ses affaires s'étaient éparpillées sur le trottoir. Elle grogna, les attrapant une par une. Ce semaine était décidément merdique. Et en plus, mine de rien elle s'était fait mal.


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 19
MessageSujet: D'une maladresse légendaire. - Shi Okatsuna   Ven 26 Juin - 11:59

D'UNE MALADRESSE LÉGENDAIRE.
Avec Shi Okatsuna.




« Oui, merci... J'ai l'habitude de ce genre de bêtise... Je suis désolé, j'espère ne pas avoir abîmer vos œuvres !»


Avait-elle répondu avec un peu d'embarras. Des oeuvres ? Alors elle avait remarqué son dessin ? Il se sentait flatté, mais ce n'était pour l'instant qu'un croquis, il était encore trop tôt pour parler d'oeuvre. Mais oui, son idée sur le thème du rêve était géniale, il en était très fier ! Il rangea d'ailleurs son cahier d'esquisse dans sa sacoche. 
Leur regard se croisèrent. Même jusqu'à rester quelques longues secondes à se fixer. Yann remarquait en l'observant que ses genoux et son front étaient éraflés. Peut-êtres ses coudes aussi. En même temps avec une chute pareille... Son nez continuait même de saigner. Apparemment le mouchoir n'avait pas suffit... Uh .. Et dire que c'était un peu de sa faute...
Il la vit baisser soudainement la tête rompant ainsi le contact visuel. 
Il soupira discrètement pour finalement se baisser pour l'aider à ramasser ses cahiers, et autres affaires tombées au sol tout en lui répondant. 

- Ah, ce n'est pas encore une oeuvre ce n'est qu'un croquis. Permettez que je vous aide quand même... 

Une fois toutes ses affaires ramassées qu'il lui redonna, son regard ne pus s'empêcher d'être attirés par son front et ses genoux. Et surtout par son nez encore en sang... De plus elle semblait s'intéresser au dessin, et peut-être même à l'art. Il trouvait ça intéressant justement. C'était assez rare de trouver une personne avec qui discuter de ça... De plus il voulait tout de même se faire pardonner de ne pas avoir regarder devant lui. Même si il ne s'excuserait pour rien au monde. Ouais enfin ...Ce faire pardonner était tout de même une façon de s'excuser indirectement. Bref il eu une idée. 

- Il va falloir désinfecter vos plaies. Venez on peu bien se poser près dans un café ou d'un restaurant et demander de quoi nettoyer vos blessures... 


Il n'avait pas osé le dire, mais comme ça, ils pourraient peut-être oser parler de sa passion ? Enfin, cette proposition n'était ni plus ni moins qu'un prétexte pour discuter et se faire pardonner, rien de plus. Enfin, ça faisait longtemps qu'il ne s'était pas intéressé à quelqu'un alors... Et ça faisait du bien de discuter avec une personne de temps en temps. Puisque le blondinet était habitué à la solitude, une discussion n'arrivait pas souvent. Et puis c'était dure de s'habituer à discuter avec des gens quand on vivait seul dans une maison aussi grande que la sienne.  


Enfin bref, il avait légèrement hésiter à faire sa proposition tout de même. Et avait légèrement détourné le regard sr le côté pour éviter qu'ils ne se fixent encore dans le blanc des yeux pendant trente minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: D'une maladresse légendaire. - Yann    

Revenir en haut Aller en bas
 

D'une maladresse légendaire. - Yann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Yann décide de se ranger(Florian et Nicolas)
» Arriver avec yann pour un controle
» 06- La maladresse ça fait mal !
» Maladresse [ouverte à une personne]
» La maladresse d’une gaffeuse professionnelle (TERMINÉ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Coin RP :: Centre ville :: Magasins-