AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 Un chat de gouttière peu commode [Keiji Ueno]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 21/03/2016
MessageSujet: Un chat de gouttière peu commode [Keiji Ueno]   Lun 6 Juin - 19:03

Un chat de gouttière peu commode


   

Keiji Ueno


   

Son flingue a la main gauche et une menotte a la droite qui le lie a une valisette couleur métallique contenant sans doute de l'argent.  Le client d'aujourd'hui lui avait demander de traversé la ville pour donner sa livraison a son bras droit avant l'aube. Bien entendu en comprenant la prise de risque très élevé le client avait bien payé Tran. Les affaires commencent bien vite a Hoshiyo !
I sentais que derrière lui, tapis dans l'ombre, quelqu'un ou plutôt un petit groupe le suivait près a lui trancher la gorge et lui couper la main si il le faut. N'ayant pas tellement envie d'attirer les regard des le début le livreur accéléra le pas et tourna un peu n'importe ou afin de les semer sans qu'ils s'en rendent compte.
C'est seulement quelques ruelles après qu'il ne sentis personne. Regardant un peu autour de lui il avait l'impression d’être rendus derrière un bar mais il ne connaissait pas trop les lieux. Mais alors qu'il allait frapper a la porte de derrière quelqu'un l'attaqua par derrière.
Le coursier bascula contre la porte et se retourna en voyant le groupe qu'il avait cru semer. Ils sont doué par ici ! Ils étaient quatre avec des barre de fer ou des couteau.

- Hey faites attention a sa ! sa coupe hein !


Tran avait un ton arrogant et désignait les couteaux. C'est alors qu'un des quatre agresseurs s’avança en abattant sa barre de fer suivit des autres de près. Après quelques coup j’étais encore debout et un des gars avant le poignet pété. Alors bien évidemment ils lacherent les barres pour opter pour le couteau. Sa allait peut être faire mal tout sa !
Après quelques minutes d'un jeu du chat dangereux les chiens deciderent a envoyer leur proie dans des poubelles.
Mais le chat a aussi une arme. Les balles se ressortirent pas des hommes et les refroidirent en un rien de temps.
Tran se releva et tua l'homme au poignet pété avec un un regard fou et un sourire sadique avant de se rendre compte qu'il y avait quelqu'un derrière lui...
   
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 18/05/2016
MessageSujet: Re: Un chat de gouttière peu commode [Keiji Ueno]   Mer 15 Juin - 14:47

Keiji nettoyait dans le plus grand des calmes les verres pour certains à moitié remplis d'alcool en tout genre. Le petit matin ne s'était pas encore levé et des énormes cernes étaient bien visibles en-dessous des yeux fins du barman. Hier c'était samedi, alors bien sûr le bar avait été bondé de monde. Certes, ainsi les affaires marchent bien et l'homme aux cheveux blancs peut espérer une augmentation. Mais Keiji préfère tout de même les soirées calmes, où l bar et peut fréquenter. C'est bien moins fatiguant. Une fois tous les verres propres, le jeune homme frotta ses yeux se fermant malgré lui avec le revers de ses mains. Il entendit dans son dos les hurlements de son patron qui devaient être des ordres.

Etant à moitié endormi, il entendit uniquement le mot "sécher", il en conclut donc qu'il devait parler de sécher la vaisselle. L'ancien dealer s'exécuta donc, attrapant au passage le chiffon avec lequel il sèche d'habitude les verres. Les yeux perdus dans le vague, il sécha à moitié chacun des verres. Il était tout sauf concentré là maintenant. Il était horriblement fatigué surtout... Tout ce qu'il voulait c'était rejoindre son lit pour pouvoir enfin dormir. Quand il eut finit de tout sécher, il se mit ensuite à tout ranger. Il se mit par la suite à fermer les poubelles avant de les saisir, il fallait qu'il jette ces deux sacs poubelles à la benne. Il se dirigea donc vers la porte à l'arrière du bar qui donnait sur des ruelles et où la benne se situait. Alors que ses deux mains étaient prises, il sentit quelque chose lui donnait une petite claque sur les fesses. Il se retourna alors automatiquement, les sourcils légèrement froncés. Qui avait l'audace de lui toucher ainsi le postérieur? Bah c'était son patron tient qui se permettait ce qu'il voulait ce connard.

Keiji soupira avant de reprendre sa marche vers l'arrière de la boutique avec ses deux sacs poubelles. Quand il ouvrit la porte, il ne s'attendait pas vraiment à voir un mec aux cheveux pâles finir un gars couché par terre et couvert. Les yeux toujours aussi demi-clos que d'habitude et le visage complètement fermé, il observa ce vieux mec se faire planter par un autre gars. Keiji finit par détourner son attention de la scène, il avait l'air d'un gros j'menfoutiste là tout de suite. Il balança ses sacs poubelles à la benne avant de retourner une nouvelle fois son visage vers ce gars menotté à une sorte de valise. Le barman cligna plusieurs fois les paupières sans détourner le regard de ce gars. Ca ne devait pas être très légal tout ça, surtout si plusieurs mecs ont l'air mort.

Mais en fait ce tueur a l'air vachement jeune... Tout ça lui rappelle son passé, quand il se débrouillait un peu comme il pouvait et qu'il se battait dans les rues avec des junkies. Keiji le regardait avec insistance avant de finir par prendre la parole.

- " Si tu veux je peux te payer un verre. C'est la maison qui l'offre. "

En réalité le barman ne savait pas trop ce qu'il faisait, mais il avait envie de lui proposer cela on ne sait pour quelle raison. Keiji s'est probablement attaché à lui, mais pourquoi? Même lui ne sait pas vraiment pourquoi il lui a dit ça.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 21/03/2016
MessageSujet: Re: Un chat de gouttière peu commode [Keiji Ueno]   Lun 27 Juin - 19:38

Un chat de gouttière peu commode


   

Keiji Ueno


   

Le quelqu'un en question c'était.... C'est quoi cet air blaser ? Oh tiens des cheveux blanc ! Le coursier s'attendait à voir quelqu'un apeuré près à appeler les flics mais non c'était un gars sans émotion et en plus il lui proposait un café ! Alors la Tran se mis a explosé de rire.
Mais pas trop car il voulait pas trop attirer l'attention d'autres personnes indésirables.

Désolé ! Je m'attendais pas à cette réaction ! Pas de Refus pour le café de toute façon je suis-

L'albinos regarda sa mallette trouer. Il allait probablement se faire démonter donc il n'était pas du tout pressé.

Oh... et tu aurais de quoi casser mes menottes ? Et un lavabo aussi ? Et t'aurais pas un truc à manger ? De toute façon la je suis de moin en moin pressé de terminer cette livraison....

Il dit sa en secouants légèrement les mains. Et oui les mains tâcher de sang c'est pas top. Les habits aussi mais sa changera rien car dans quelques heures se sera lui qui sera en sang.

J'espère qu'ils sont sympas les mafieux du coin sinon je vais vraiment morfler... M'enfin bon je suis habitué.

Vous avez le droit de dire qu'il est chiant. Cars c'est normal c'est un Nightroad ! M'enfin le brusquer pas trop quand même si vous tenez à votre vie... Oubliez pas qu'il est instable. Il termina sa phrase en baillant et en allant ver le gars en prenant garde de ne pas trébucher avec les corps par terre.

Mh une seconde...

Tran pris les corps et les empilât les un sur les autres et les enveloppas d'une bâche et se retourna vers le serveur.

Voilà !
   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un chat de gouttière peu commode [Keiji Ueno]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un chat de gouttière peu commode [Keiji Ueno]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le hibou et le chat de gouttière [Pv Ralph] - TERMINE
» Un chat de gouttière dans la chatière [PV Yuna et Evangeline]
» Activer le chat
» Invitation au Chat
» Chat a gogo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Coin RP :: Centre ville :: Bars-