AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 Un réveil qui pique [que ceux qui veulent poster viennent !!!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 21/03/2016
MessageSujet: Un réveil qui pique [que ceux qui veulent poster viennent !!!]   Dim 7 Mai - 22:22


Quelques jours que Tran était maintenant à errer dans les rue d'hoshiyo , et exceptionnellement, et seulement pour aujourd'hui, il n'avait aucune course à faire.
Flâner dans les magasins était pas son trip, de un parce que il n'aimait pas particulièrement sa et avec les technologie on peut acheter sur internet, et deux il avait de grande chance de tomber sur sa sœur. Alors il opta plutôt de faire une matinée dans un bar pour commencer sa journée.
Le bar ou il rentra était quasiment vide, la population à l'intérieur se basait sur le barman derrière son comptoir au fond, deux petite racaille qui se cherchent en faisant un bras de fer, et lui. Le coursier passa a coté des deux rebelles en déposant une pièce dans le camps du plus costaud et termina sa course au bar en commandant des bières brunes jusqu'à midi. 

Une fois sortis Tran était pas mal dans les vapes, en même temps boire presque une dizaine de bières dès le matin c'est sur que c'est pas top en réveil.
Il continua son chemin en prenant une ruelle vide et se posa contre le mur un petit instant histoire que le monde autour de lui arrête de bouger.
Cependant l'instant fut court, une jeune femme venait de se prendre dans ses pieds en essayant d'échapper a l'emprise d'un groupe de pervers et de racailles, tous aussi con les uns que les autres.
La femme était tellement apeurée qu'elle continua sa course, mais cette rue ne menait qu'a un simple mur, et évidemment les gars vont vers elle et en passant marchent sur le pied de Tran qui commençait a émergé de mal de crane infernal.
Le temps que Tran se relève ils avaient déjà la fille entre leur mains.

Hey.

Les gosses le regardent et lui gueulent dessus des injures en toutes langues mais, lui, il comprend rien car c'est encore flou dans ses yeux et ses oreilles bourdonnent comme si il rentrais un concert ou il s'était aventuré trop près des enceintes toute la soirée. Décidément l'alcool et lui c'était pas de bon amis.

Fermez la.

La tête encore dans le pâté il leur dit sa à moitié en marmonnant, et évidemment les racailles comprennent rien. Alors pour leur faire comprendre il les vise avec son cher revolvers. Leur seule défense est de mettre leur pauvre otage devant eux en guise de bouclier. Seulement ce genre de connerie marche pas avec Tran. La fille le voyait bien. Elle voyait l'albinos avec des yeux meurtrier. Il allait lui tirer dessus alors qu'elle n'avait rien fait. Elle regrettais que son sauveur soit ce monstre en face d'elle.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 04/02/2018
MessageSujet: Re: Un réveil qui pique [que ceux qui veulent poster viennent !!!]   Ven 9 Fév - 13:33

Aiko compta tranquillement sa caisse dans le bureau au deuxième étage du casino, elle ne travaillait pas beaucoup aujourd'hui, la jeune femme avait fait un peu de service au table en avant-midi puis comptait les caisses du bar de la nuit et réalisa qu'il y avait une petite différence entre le contenue et le total, elle soupira et prit de son pourboire pour faire balancer le tout et posa sa caisse dans le coffre fait pour entreposer toutes les caisses diviser part quart. Elle mit le reste de son pourboire dans son sac de gym et se changea de son habit de bunny girl pour quelque chose de moins voyant; un jeans serrer noir, un débardeur blanc, ses talons aiguilles rouges et une large veste en cotons avec un hoodie gris. Elle attacha ses cheveux en un chignon haut désordonné, mais à la fois élégant puisque Aiko le replaça un peu. Elle prit ses petits écouteurs et les plaça dans ses oreilles et lança son applications de musique et commença à marcher avec vers la sortie, saluant ses collègues au passage. Vue le son qui battait ses tympans, elle ne se rendit pas compte que quatre hommes se leva et commença à la suivre.

Plusieurs coins de rues plus loin, Aiko regarda par-dessus son épaule et son estomac se noua, elle continua de marcher en ligne droite environs deux minutes et regarda encore par-dessus son épaule. Son esprits se mit à paniquer elle tourna à gauche au lieu de droite en regardant derrière elle encore une fois et fonça dans un jeune homme, elle eut a peine le temps de le voir qu’elle se mit a tituber, mais un de ses poursuiveurs l’agrippa fermement par le poignet et Aiko réalisa qu’elle venait de se conduire elle-même dans un cul de sac.  Elle commença à se débattre tout en criant, essayant d’attirer l’Attention de quelqu’un qui pourrait l’aider. Puis elle entendu une voix… Celle d’un homme. Son sang se figea à la froideur du ton et elle tourna la tête pour le voir. Elle ouvrit la bouche pour le supplier de l’aider, mais celui qui la retenait lui agrippa les cheveux de son autre main, elle poussa un petit cri de douleur, pendant ce moment, elle entendit les hommes rirent pendant qu’ils fouillaient son sac.

Fermez la.

Elle se tut. Elle tremblait de peur à voir son revolver et lorsqu’elle se retrouva directement entre l’arme et son agresseur elle se débattit un peu plus, puis elle regarda l’albinos et réalisa que c’était l’homme qu’elle avait bousculé juste avant. Elle secoua lentement la tête en fixant le jeune homme, mais elle se rendit compte vite qu’il en avait rien à faire. Plusieurs moments de sa vie défilèrent devant elle, Aiko pouvait sentir la bile remontrer dans sa gorge et elle baissa la tête, comme en signe d’abandon. Elle pria pour ne pas mourir et elle ressentit la poigne de son agresseur se relâcher. Elle donna un vif coup de tête vers l’arrière et frappa le nez du colosse qui la tenait. Elle se retourna et le poussa vivement en s’écarta de eux rapidement et en arracha son sac de leurs mains, mais trébucha et tomba sur le dos à demi sur son sac et plusieurs petites liasses de yen tomba au sol, Aiko figea un moment. On pouvait voir clairement la panique saccader sa respiration au travers des mouvements de son torse.

``-N... Non... J-... ``
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 21/03/2016
MessageSujet: Re: Un réveil qui pique [que ceux qui veulent poster viennent !!!]   Lun 12 Fév - 17:52

La fille qu'ils tenaient devait avoir le même âge que sa soeur. Sauf que elle apparemment n'avait pas de frère pour la sauver. Mais les gars devant ne savait pas que Tran était habitué a ce genre d'embrouille. Sa soeur se faisait kidnappé presque tout les jour avant. Sa lui rappelais ses moments. Dans cette ville il faut avoir des contact par ci par la. Pourquoi donc pas sauver cette fille pour qu'elle lui soit redevable ? A moins que se soit une trop grosse flippette. La elle l'était mais c'est normal. N'importe quel personne normale aurait peur devant un revolver.
Les gars ignorait tout de lui alors autant prendre ça comme un avantage. Ils ne savaient pas que c'entait un coursier, et non plus qu'il était en congé. Donc ils ignorent tout de la mafia. Il a un plan. Ca va marché ? Probablement que oui vu qu'ils sont aussi cons qu'on manche a balais. Son mensonge allait fonctionné si elle marchais aussi avec lui.


Oooh ! Vous savez c'est la fille de mon employeur ! Vous n'avez pas peur de la mafia les gars ?

Les imbéciles qui lui disent que non et qu'ils allaient rejeté la faute sur le coursier si jamais il arrive un malheur.

Il ne va pas vous croire. Je suis un coursier. Un des meilleurs aussi sans me vanter, a votre avis pour un parrain de la mafia... Il va croire des inconnus qui savent rien de la mafia ou un homme du métier qu'il a employé ? Et aussi... Je sais visé. Ta tête sera la première a volé si tu m'écoute pas mon gars. Déjà que j'ai les oreilles qui bourdonnent... tu m'as écrasé le pied.

Rien que un peu de vérité dans un mensonge pour l'affirmer encore plus. Les gars comment d'un coup a flipper. Ils voyent une menotte relier a rien sur mon autre poignet. Mais ils croivent que je suis en mission.
Ils balancent la fille sur moi et prennent son sac en partant. Bon bah tout ne peut pas être sauvé de toute façon.
Le coursier range son arme et se tourne vers la jeune fille. Il ne les avaient pas attaqué. Il était malade ? Ou alors c'est cette fille qui lui rappel sa soeur.


Bon t'es qui ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 04/02/2018
MessageSujet: Re: Un réveil qui pique [que ceux qui veulent poster viennent !!!]   Lun 12 Fév - 21:42

Aiko n’a pas eu beaucoup de temps de repos au sol qu’une des brutes tenta de l’agripper encore, elle tenta de se débattre un peu, mais en vient. L’albinos eut l’air de réfléchir un moment à ce qu’il allait dire ou faire, ce petit instant parut comme une éternité pour Aiko, puis le jeune homme parla à nouveau, elle l’écouta attentivement aussi, ce qui la surprenait le plus, c’était que les brutes l’écoutaient aussi attentivement qu’elle. La voix du jeune homme brisa le silence lourd qui tombait sur les épaules de la jeune fille.

Oooh ! Vous savez c'est la fille de mon employeur ! Vous n'avez pas peur de la mafia les gars ?

Aiko ouvrit grand les yeux, puis fronca les sourcils. Elle comprit rapidement le jeu que le jeune homme voulait jouer. La jeune femme ferma les yeux un instant, tremblant de tout son corps. A première vue, elle tremblait de peur, mais il y avait une petite lueur dans ses yeux, maintenant fermé. C’était comme une extase. Si elle ne disait pas la bonne chose, tout allait se dérouler si vite elle n’aurait même pas le temps de réagir qu’elle aurait probablement une balle en plein torse, voir même pire. Ses terrifiantes options qui ne dépendaient que de simples mots la faisaient trembler d’une excitation presque palpable. C’était la même chose que lorsqu’elle servait une table au casino où quelqu’un pariait sa bague de mariage car il ou elle n’avait plus rien. Le désespoir, la rage, et l’impuissance ressentit… Et pourtant, il continu d’acheter ses jetons et de les parier pour perdre encore! La voix du jeune homme au revolver la sortit brutalement de ses pensées, il était en train d’argumenter avec les hommes. Il ne fallut pas longtemps que Aiko se fit relever encore et poussée violement vers lui. Elle tituba, mais se reprit et s’arrêta devant lui, elle était tout de même proche et pouvait bien le voir. Assez proche pour pouvoir sentir son halène d’alcool. Aiko frissonnait encore un peu puis l'homme rangea son arme et lui parla. Une simple question.

Bon t'es qui ?
Aiko le regarda un instant et prit un as de distance vers l’arrière et tourna la tête pour voir que son sac avait disparu. Elle soupira un petit coup et regarda le jeune albinos.

-Je me nomme Nizawa Aiko… J’ai emménagée ici il y a environ deux ans. Et vous?
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 21/03/2016
MessageSujet: Re: Un réveil qui pique [que ceux qui veulent poster viennent !!!]   Dim 8 Avr - 3:01

Tran était au plus mal la actuellement il avais presque envie de partir vomir, quelle idée de boire en journée aussi. En plus il a comparé une fille a sa soeur.
Une fille bizarre. Il le sentais qu'elle l'étais bizarre. Il avait cru voir dans ces yeux avant qu'elle les ferme de l'excitation. Comme quand lui, il se bat contre un gars fort pour sa vie. Cette sensations est juste "magique" mais il doit se trompé non ? car c'est impossible d'être comme ça et être trouillarde à ce point. Non ?


Mh t'es la depuis 2 ans ? je ne t'avais jamais vu.

Faut dire que sortir que la nuit aide pas a être sociable. Tuer des gens non plus.

Tu avais des trucs important dans ton sac ?

Ouais il essaye de se socialiser. Comprenez le aussi, a chaque fois qu'on lui parle c'est comme un chien. Un peu de conversation normale ne ferais pas trop de mal. Il résista a lui demander si si son pied allait bien. Trop sociable la Tran. C'est pas ta soeur. Remarque si ça l'était elle t'aurais déjà frappé. Il soupire de désespoir de sa propre connerie qu'il est.

Bon je dois y aller. Bye

Un ton froid et franc. Il n'étais pas en mission mais il devait aller a un rendez vous pour une mission. Quoi ? Pourquoi il ne dit pas "je vais chercher ton sac" ? Bah c'est pas un toutou. Il ne va pas le faire sauf si on le paye. C'est ça être coursier.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un réveil qui pique [que ceux qui veulent poster viennent !!!]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un réveil qui pique [que ceux qui veulent poster viennent !!!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TERMINÉ] Le temps mène la vie dure à ceux qui veulent le tuer" [Ryujia Dragonstone/Anathème Vyrad]
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Accouchement number two (PV Petite Ecorce, Pelage de Fleur, et tout ceux qui veulent x)) )
» A la jeunesse de mon pays

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Coin RP :: Centre ville :: Ruelle-