AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 Leon Outway [Modification terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
Messages : 95
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 24
MessageSujet: Leon Outway [Modification terminée]   Lun 31 Juil - 23:30



Leon Outway


SURNOM : -
ÂGE : 30 ans
SEXE : Masculin
NATIONALITÉ : Américain-Japonais
GROUPE : Les Pures Souches
CLASSE ou MÉTIER : Ancien militaire et détenu
STATUT MARITAL : Célibataire
ORIENTATION SEXUELLE : Homosexuel
AVATAR UTILISÉ : Eizen de Tales of Berseria

CITATION : If you knew who I really was... what I've done... I'm a monster...

THEME : https://www.youtube.com/watch?v=wX0-rGmyqpg


DESCRIPTION MENTALE


À première vue on dirait une brute vu son allure, mais ce n’est pas complètement vrai, bon il l’ait un peu quand même. Leon est une personne particulièrement froide et distante, la solitude l’arrange bien et la compagnie des autres l’insupporte la plupart du temps, sauf s’il vous trouve un quelconque intérêt ce qui est assez rare. Il est donc pour la grande majeure partie du temps seul à s’occuper. C’est un être très taciturne, il est difficile d’engager une discussion avec lui, car il vous répondra toujours avec des réponses affreusement courtes, il ne semble jamais d’humeur à parler et reste volontairement silencieux même si on lui pose des questions. En gros, il vous ignorera. Puis, s’il ne vous ignore pas et que vous insister, il peut se montrer grossier et impoli, en fait il l’ai en permanence. Leon est très désagréable quand on le connaît pas. Il vous enverra balader sans aucun remords et sans passer par quatre chemins pour vous faire comprendre que vous êtes énervant. Ces paroles sont parfois très dures et franches, c’est pourquoi peu de gens essayent de venir lui parler, ça se voit au premier regard qu’il ne veut pas vous voir.

Sinon Leon affiche la plupart du temps un regard complètement blasé, comme s’il était désintéressé de tout dans la vie. Il est très ou plutôt trop sérieux et ne se laisse jamais aller. On le voit rarement sourire ou même rigoler, de toute façon il a un sens de l’humour plutôt médiocre et lorsqu’il essaye de «plaisanter » c’est assez déplaisant et blessant même. Si y a bien une chose qu’il a aucun mal à montrer dans ces émotions, c’est bien la colère. Il est très susceptible, donc à la moindre petite pique bien placée, il vous crachera toute sa colère accompagnée de grossièreté en pleine face sans hésité. Il essayera de frapper là où ça fait mal dans ce genre de moment. Leon est un vrai râleur, s’il doit faire quelque chose qui ne lui plaît pas, c’est sûr que vous l’entendrez se plaindre. Par exemple, le faire sortir du lit est un vrai enfer. Têtu, quand il est accroché à quelque chose, bah bonne chance pour le faire changer d’idée, il n’abandonne pas facilement.

Mais malgré tous ces défauts, il reste au fond une bonne personne qu’il montre seulement à ses proches. C’est une personne honnête, il évite de mentir aux personnes qu’il apprécie, sauf sur son passé qu’il n’est pas particulièrement fier. Bien qu’il ne soit pas très impliqué dans les conversations, c’est une personne attentive et retiendra tout. Au vu de sa carrure de soldat, c’est un homme sécurisant. Protéger les personnes qui lui sont chères est très important, il peut même parfois en devenir étouffant. Leon est très compatissant, les problèmes des autres le touchent, sans le montrer, et s’il peut faire quelque pour aider, il le fera. Il a la bravoure du soldat, il n’hésiterait pas à mettre sa propre vie en jeu pour aider autrui. Il est discret et calme lorsqu’il est seul, comme il préfère la solitude, mais de son coin d’ombre il observe tout ce qui se passe. C’est une occupation qu’il aime bien. Il se débrouille très bien seul, il sait faire beaucoup de choses, il n’a pas trop le choix. Dans une situation délicate, Leon est prudent et réfléchit, il ne foncera pas comme un bourrin dans la meute, bien que légèrement provocant.

En amour, c’est toujours le même homme, bien que beaucoup plus agréable à vivre. Il continuera toujours à râler et se mettre en colère noir s’il est contrarié, mais il sera galant. La personne en question passera avant ses propres désirs. Il sera entièrement fidèle et aimant. Bien qu’il lui sera difficile de le dire à haute voix qu’il aime cette personne. Les rendez-vous amoureux ne sont pas trop son truc, bien qu’il puisse faire une exception si vraiment l’autre personne insiste. Il est assez impatient, donc quand ça traine trop en longueur, donc toutes les conneries, du premier rendez-vous, du premier baiser et tout qui s’ensuivent, ça le fait chier, un vrai sauvage, il n’aime pas respecter les règles amoureuses quoi, ça doit être dit directement ! M’enfin, il doit déjà tomber amoureux de quelqu’un, ce qui n'est pas gagner puisqu’il rejette tout le monde. Il est assez jaloux, vous n’avez pas intérêt à lui briser le coeur, car il est très rancunier et une fois, c’est une fois de trop, il n’y a pas de retour en arrière. Sa confiance se gagne une seule fois, car oui sa confiance est très difficile à obtenir et c’est même un miracle d’y parvenir. Possessif, quand vous êtes avec lui, vous êtes à lui tout simplement et l’inverse aussi, il n’ira pas voir ailleurs.

Nous terminerons par parler de ces gouts. Déjà il a un petit problème d’alcool, il en prend beaucoup. Il fume aussi, une mauvaise habitude qu’il a prise lorsqu’il était détenu. Il lui arrive à l’occasion de consommer des substances illégales. Sinon sa grande passion est le dessin, il tient avec lui un carnet et gribouille lorsqu’il en a la chance des choses qu’il observe. La musique est également une grande passion, il aime beaucoup jouer de la guitare, mais aussi du piano. Il écoute beaucoup de musique, en particulier du métal. Son plus grand rêve a toujours été de servir dans l’armée, il l’a réalisé, mais ce fut de trop courte durée… Leon passe quelque temps à s’entrainer pour se maintenir en forme. Sinon il apprécie les balades nocturnes, au moins il y a moins de chance de se faire déranger. Le jeune homme tient énormément à sa grand-mère qu’il rend visite pratiquement toutes les semaines, sa seule famille qui lui reste. Il aime bien les motos, mais n’a pas l’argent nécessaire pour en posséder une. Leon aime les hommes et uniquement les hommes, les femmes étant juste trop compliquer et trop sensible, il trouve ça chiant. Finalement, la cuisine, il cuisine plutôt bien et il adore ça. Les choses qu’il déteste son simple, être dérangé premièrement. Son père qui l’a lâchement abandonné. Vivre dans le grand luxe, il préfère vivre simplement et peut-être un peu trop simplement, car il possède uniquement un petit appartement dans le quartier le plus pauvre et dangereux de la ville avec une salle commune qu’il doit partager avec d’autres colocataire, il a qu’une chambre à lui, sinon il vit dehors et vit jour le jour.  Tous les bidules électroniques, téléphone ou autres ne l’intéresse pas et vit très bien sans, il est assez vieux jeux de ce côté, si on lui en met un dans les mains, il n’y comprendra strictement rien….


DESCRIPTION PHYSIQUE


Commençons par les détails de base, Leon mesure exactement 1m90, oui il est très grand et est plutot mince. Pas de gras en trop, mais bien des muscles, mais cela est dû à l'entrainement régulier. Il a une silhouette d'athlète professionnel en ou bien d'une vraie brute-à-vous de voir... Son physique ne laisse pas indifférent en tout cas. Bref, à part cela on peut trouver quelque cicatrice par-ci par là sur son corps, à cause de tous les problèmes qu'il a dû faire face dans sa vie. Sa peau elle est assez blanche, il manque cruellement de soleil. Aucune imperfection vient barrer son magnifique visage. D'ailleurs, la plupart du temps, il essaye de raser le plus possible pour avoir le moins de pilosité sur son visage, ça lui arrive de laisser pousser pour avoir une barbe de quelques jours, mais il ne garde pas très longtemps. Ses cheveux eux sont d'un beau blond, en désordre lui arrivant presque jusqu'aux épaules. En fait, il se fout totalement de la gueule qu'ils peuvent avoir, tant qu'il ne le nuise pas. Ses yeux sont d'un magnifique bleu clair, les mêmes que sa mère. Il a des traits beaucoup plus américains que japonais, en fait, il ne ressemble pas du tout à un asiatique. Un visage plutôt carré qui lui donne un petit côté sévère, surtout qu'il ne sourit presque pas, à l'exception de sourire mauvais ou moqueur. Côté vestimentaire, il n'a pas une garde robe remplit. Alors, il porte un long imperméable noir, en dessous un chemise et un veston blanc et noir et un débardeur orange. Il a aussi un pantalon noir et des bottes toujours de la même couleur. Il met aussi des mitaines noires et plusieurs ceintures.
Ici


HISTOIRE


C’est un soir d’hiver à New York que tout débuta. Une femme avait quitté le Japon afin de visiter ce nouveau pays et avec l’intention d’y rester un bon mois. Ce soir-là, alors que cela faisait qu’une semaine qu’elle était sur ce sol étranger, elle fit la rencontre d’un homme charmant. Un homme avec qui elle passa une bonne partie de son séjour. Ce fut en à peine un mois qu’ils tombèrent amoureux l’un pour l’autre et après le mois passé, l’homme décida d’accompagner la jeune femme chez elle au Japon. Ils s’y installèrent et y restèrent pendant un an avant qu’un évènement bouleverse ce petit bonheur. La jeune femme ne travaillait pas, reposant entièrement sur son homme, mais malheureusement en apprenant qu’elle était enceinte, il prit la fuite. Du jour au lendemain, il disparut de sa vie, la laissant seule. Pleine de chagrin, elle n’eut d’autres choix que de s’installer chez ses parents qui la supportèrent du mieux qu’ils pouvaient. Neuf mois plus tard en plein hiver, un petit garçon vit le jour. La tristesse revint envahir le coeur de la jeune femme en voyant le visage du petit, il ressemblait à son père, mais il avait ces yeux. Malgré tout le petit fut bien traité dans une famille aimante qui essayait de lui offrir tout ce qu’ils pouvaient, car ils ne vivaient pas sur l’or. Sa mère essaya de faire en sorte que son enfance soit la plus normale possible afin qu’il ne sente pas différent. Elle trouva un petit boulot pour aider ses parents et lui offrir des cours optionnels lorsqu’il fut plus âgé. Des cours de piano et de guitare par exemple. Même en ayant peu de chose, le jeune Leon était heureux avec ça,

Malheureusement, le mal rongeait sa mère depuis trop longtemps et sans même qu’il ne s’en rende compte à l’âge de 10 ans, il se tenait devant une tombe au cimetière avec sa grand-mère et son grand-père derrière lui. La maladie l’avait emporté, on n’avait rien pu faire pour la sauver. Les jours suivants il se referma un peu et le début de ces problèmes commença. Un jour un homme arriva en proclamant être son père et qu’il allait s’occuper de lui. Bien sûr, les grands-parents refusèrent une telle chose et qu’il ne laisserait jamais partir le jeune garçon que c’était eux qui avaient la charge. Mais ils firent juger inapte à s’occuper de lui à cause des problèmes de santé du vieil homme, il fut donc confié à son père. Quelques semaines après la mort de sa mère, il s’envola pour l’Amérique laissant derrière lui sa véritable famille, sa ville et son pays.

La vie sur le nouveau continent fut loin d’être une partie de plaisir, il se retrouva à enfermer seul dans une grande maison luxueuse où il n’avait droit de toucher à rien sans quoi il se ferait engueuler par son père. Le seul endroit où il se sentait vraiment bien était à l’école, il se fit un ami qui devint son meilleur ami avec le temps. C’était le seul à cause de son mauvais caractère, depuis la mort de sa mère il n’était plus le même. C’est à 15 ans qu’il se retrouva à embarquer dans les magouilles de son paternel. Des dealers, de la drogue, tout ça n’était pas pour lui, mais son père le forçait à participer à ce genre de chose illégale. Sa seule échappatoire était son meilleur ami qui vivait des choses semblables. Il était moins seul, mais tous les deux voulaient s’échapper de l’emprise de leurs pères respectifs. Ils décidèrent ensemble d’entrer dans l’armée afin de s’éloigner de tout ça. Un rêve se réalisait pour Leon qui souhaitait aider les gens. Ce fut donc à 16 ans qui entreprirent une formation militaire et 17 ans devinrent de véritable soldat dans l’armée américaine.

Ils furent envoyer dans des endroits dangereux ou non, cela dépendait. Tous les deux étaient inséparables et gravir les échelons ensemble. Ce fut à 22 ans lors d’une permission qu’ils rentrèrent chez eux. Leon avait développé de fort sentiment pour son meilleur ami durant toutes ces années et cela était réciproque. Ce fut lui qui se déclara le premier et après cet aveu, ils passèrent deux jours merveilleux ensemble, jusqu’à soudainement James disparut. Plus aucune nouvelle pendant deux longues semaines, son père revint dans le tableau essayant de l’embarquer de nouveau dans ces magouilles sans succès cette fois si. Ne recevant aucune nouvelle,Leon se sentit abandonné et triste. Après ces deux interminables semaines, il le revit enfin. Il s’était présenté chez lui en lui procurant toute sorte d’excuse que Leon ne put s’empêcher d’accepter malgré toute l’inquiétude qu’il avait eue. Mais alors il remarqua quelque chose d’étrange chez son ami, il semblait nerveux et il avait caché une arme à feu. Le brun essaya de comprendre le problème de son amour, mais ils réussirent juste à s’énerver l’un contre l’autre. Il lui expliqua finalement la raison, il était venu rendre des comptes à son père, c'est-à-dire le tuer, car il n’avait pas payé une marchandise importante. Son ami avait été à nouveau embarquer dans des embrouilles et mettait toute sa vie en jeu. Cette fois, Leon tenta de le raisonner et de lui enlever l’arme. Tout dérapa trop vite… La colère monta, un combat désespérer afin de lui arracher l’arme des mains alors qu’il l’a pointait sur lui, un seul tir… C’était fini.

La seule chose que Leon se souvint de ce jour, c’est de son ami se vidant de son sang dans ces bras et qui lui souriait doucement. Ensuite, les sirènes des voitures de police, il se sentit plaquer au sol et menotter et ensuite des barreaux. Il reçut un procès où il fit juger pour meurtre et condamner. Malgré toutes les tentatives pour se défendre, il n’y avait qu’une seule personne qui pouvait l’aider à s’en sortir. Son père. Mais il ne se pointa pas, l’abandonnant à son sort. Il aurait pu prouver qu’on était venu l’assassiner, il ne s’était pas poussé de la maison pour rien ce jour-là, il aurait pu l’aider, mais comme toujours il avait pensé à sa propre personne plutôt qu’à son fils qui devait maintenant être condamné pour quelque chose d’accidentel et surtout de vivre avec le poids d’avoir tué la seule personne qu’il avait véritablement aimé. Il fut incarcéré dans une prison à New York.

Son séjour en prison, le renforça, mais le changea entièrement. Ce n’était plus le brave soldat, mais bien une brute comme tous les autres. Il n’eut aucun mal à se tailler une place parmi un groupe, pas le choix pour survivre à l’intérieur de ce foutoir. Il prit beaucoup de mauvaise habitude aussi, fumer par exemple. Il fut assez craint à l’intérieur, comme ça tout le monde lui foutait la paix. Il avait tout de même 20 ans à vivre ici. Pourtant, il eut de la chance cette fois. Après 8 ans enfermer dans cet enfer, il fut libérer. On avait trouvé des preuves supplémentaires et ils avaient compris que ce n’était pas un meurtre prémédité, mais bien un acte de légitime défense. Tout ça avait été organisé par un groupe d’individus dont son père avait fait partie et qui avait été la cible et c’était lui qui avait payé le prix fort. Perdu un être cher, gâcher sa carrière, vit entièrement gâcher par son abruti de père qui c’était caché.

Après sa libération, Leon vendu tout ce qu’il pouvait encore posséder afin de prendre un billet d’avion. Direction le Japon, rentré à Hoshiyo sa ville d’enfance. Il en avait assez vu de l’Amérique. La première chose qu’il fit en arrivant, fut de retrouver sa famille. Ce fut rempli d’émotion qu’ils se retrouvèrent tous les deux. Son grand-père était décédé pendant les 6 longues années sans nouvelles. Il en fût attrister et resta plusieurs jours avec sa grand-mère qui vivait désormais dans une sorte de petit appartement où des infirmières pouvaient prendre soin d’elle en cas de besoin. Avec des économies que son grand-père avait gardées spécialement pour lui, car il était persuadé qu’il reviendrait un jour, il put louer une chambre dans le pire quartier de Hoshiyo, mais ce n’était rien comparer à la prison où il avait subi nombre d'attaques. Il était rendu habituer à ce genre d’environnement et les personnes avec qui il partageait les salles communes étaient tous un peu comme lui. Des déchets de la société sans avenir. Des gens qu’il réussit à apprécier, mais pas pour autant les considérer comme des amis. En tout cas, il n’y avait plus rien à faire pour lui désormais, son avenir était gâché….


DERRIÈRE TON ÉCRAN



TON PSEUDO ? :
QUEL ÂGE ? :
COMMENT TU ES VENU ICI ? :
TES IMPRESSIONS ? :
TU CONNAIS LE CODE ? :



FICHE PAR NOCTALIS
Revenir en haut Aller en bas
 

Leon Outway [Modification terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.25 sorties le 23/09 modification et sort revus definitif
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de commencer... :: Présentations :: En cours-