AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 Un nouveau... quoi ? (ft. Zephyr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 30/06/2015
Age : 20
MessageSujet: Un nouveau... quoi ? (ft. Zephyr)   Mar 10 Avr - 3:45

Un décor d’un bureau dans un immeuble abandonné. C’est la ou se faisait la scène d’aujourd’hui. Chrome, du moins, « Neah »,  la coursière qu’elle jouait devait rencontré son client. Un acteur qui joue un yakuza comme un pied, mais bien dans le cliché du mafieux. Un costar, une cigarette, un faux revolver et une moustache. On peut voir aussi un faux tatouage tribales la nuque.

Dans sa tête Chrome se surprend à se dire ironiquement qu’ils ont oubliés la larme qui montre qu'il a tué quelqu'un mais la ce n'est plus des yakuzas... Il savait probablement pas aussi se qu'était une coursière avant d'avoir lu le script.

Neah elle est tout en noir, un jean cuir, des baskets un peu usée, et un sweet noir avec écrit street en blanc dessus.

Action.

Neah va au bureau de son client. Un restant mystérieuse.

Le client pose une valisette avec une menotte. En disant simplement l’adresse.

Mais l’acteur bégaie.

Normalement il doit ensuite mettre au poignet de Neah de force.

Coupez.

Dans sa tête Chrome râle et se dit que c’est un bon à rien. Mais a l'extérieure elle rigole un peu en en disant que c’est pas grave. La suite de l’heure se continue par une dizaines de prises pour que enfin l’autre débile arrive à dire sa simple phrase.

Dans sa loge Chrome laisse un soupire alors que sa coiffeuse lui réarrange sa coiffure. Pendant un moment l’actrice râle et insulte l’autre débile. Ce qui fait rire la coiffeuse.

Quelques minutes après on toque a la loge de Chrome, ou elle répond un « Entrez » en cachant son agacement. Elle aimait pourtant bien se défouler la mais c’était probablement l'heur de la suite. Elle se réadapta en mode toute gentille.

La porte s’ouvre et la coiffeuse bug. Elle est genre figée.

Ah.

Chrome l’interroge du regard et se tourne pour voir son agent et...? C'est qui lui encore ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 25
MessageSujet: Re: Un nouveau... quoi ? (ft. Zephyr)   Mar 10 Avr - 16:16

Chrome & Zephyr
" I've had enough of running away. Now I've got something I want to protect. It's you."
Comment s'était-il retrouvé ici à être observé, telle une bête de foire, par ces deux femmes? C'est simple, il avait accepté un travail qu'il n'aurait jamais pensé accepté. Mais il l'avait fait et il était bien là devant la jeune femme qu'il avait promis de protéger en tant que garde du corps. L'homme qui l'avait recruté était à ses côtés et franchement on doit l'avouer, l'ancien militaire ne se sentait pas du tout à l'aise dans cette pièce. Il regrettait pratiquement la décision qu'il avait prise ce jour-là. Un jour qui était complètement banale, mais finalement à la fin on lui avait proposé un emploi. Lui qui cherchait une façon de revenir dans le droit chemin, c'était un vrai miracle ce boulot. Un boulot légal qui est dans ses capacités. User de la forcer pour empêcher des débiles d'approcher une autre personne, ce n'est pas bien compliquer pour lui. Puis de toute façon, sa seule présence était suffisamment intimidante pour dissuader toute personne qui voudrait s'approcher.

En tout cas, cette journée. Elle avait commencé comme d'habitude. Un réveil, après avoir dormi beaucoup trop peu. Une balade normale dans les rues, alors que tout le monde qu'il croisait lui lançait des regards d'horreur à cause de tous les piercings et tatouage visible. En Amérique ce genre de truc n'était pas si mal vu, mais bon il pouvait comprendre qu'il faisait peur à beaucoup de monde et il ne pouvait pas leur en vouloir de se méfier de lui. De toute façon, ils avaient raison ce n'était pas un mec bien. Mafieux, dealer de drogues, d'armes... Tous pleins de truc illégaux dans ce genre, on ne peut pas dire que c'est un ange. Enfin bon, Zéphyr arrivait quand même très bien à oublier ces regards poser sur lui pour poursuivre sa route. Il avait avec lui une guitare qu'il trimballait souvent avec lui, car bon sans emploi légal, le jour il ne faisait pas grand-chose. Alors il s'occupait comme il pouvait en dessinant ou jouant de la musique dans un parc. C'est justement là qu'il allait. Au parc. C'est tranquille et personne l'emmerde.

L'ancien détenu était là depuis plusieurs heures à jouer de son instrument quand il finit par entendre une femme hurler. En relevant la tête, il remarqua que cette dernière se faisait agresser par deux gars. Le coin était isolé, donc c'était l'endroit parfait et personne n'avait remarqué sa présence. Zéphyr ne réussit pas à ignorer cela. Il s'avança vers les hommes rapidement. L'un d'eux remarqua sa présence en le voyant approcher et ils tentèrent de l'inviter dans leur truc, sans doute parce qu'il avait tout aussi l'air louche qu'eux. Malheureusement pour eux, ils ne s'étaient pas adressé à la bonne personne. Ce jour-là, il s'était battu et avait mis au tapis sans problème les deux débiles qui s'en prenait à la jeune femme qui après un long moment, effrayé et intimidé par lui, le remercia et quitta les lieux.

Après cela, Zéphyr décida de rentrer chez lui, mais pendant tout le trajet, il se sentait observé et suivi. Le jeune homme ne chercha pas vraiment cette personne qui le suivait en étant persuadé qu'elle n'oserait pas s'approcher davantage. C'est alors qu'il était arrivé chez lui qu'enfin un homme, bien habillé l'avait abordé. Il avait assisté à la scène du parc et était plutôt impressionné. Il lui posa quelques questions sur ce qu'il avait fait dans le passé et le roux lui avait répondu qu'il avait déjà été militaire. C'est cela qui réussit à convaincre l'autre homme de lui proposer le boulot de garde du corps. Bizarre et protéger un gosse de riches n'était pas vraiment quelque chose qui lui donnait envie, mais entre rester au chômage en continuant les délits et enfin avoir un véritable boulot, il sauta sur l'occasion et accepta. Il ne parla pas du fait qu'il était allé en prison pour meurtre, de toute façon il n'avait pas été arrêter ici, donc il ne pourrait pas savoir.

Alors voilà, après plusieurs jours, on l'avait appelé pour qu'il se rende sur un plateau pour un film. On lui avait rapidement parler de la personne qu'il devrait protéger. Une actrice. Chrome Nightroad. Le jeune homme n'avait pas la moindre idée de qui elle était, il n'écoute pas vraiment de série où des films, alors c'est normal. Bon, il s'était quand même renseigné davantage sur elle, pour ne pas avoir l'air trop con devant elle. Il s'implique quand il a un boulot quand même. Elle était assez connu, avec beaucoup de fans. Sans doute pourquoi elle avait besoin d'un garde du corps du coup. On racontait qu'elle était une jeune femme bien sympathique, mais bizarrement il craignait que cette fille allât être casse-pied. Il n'a pas beaucoup de patience, donc bon. Du coup, il verrait bien comment ça allait se passer. Zéphyr était désormais devant elle. La femme à ses côtés, qui était en train de la coiffer, était figé sur place. Ça l'emmerde, mais il ne dit rien pour pas perdre son nouveau boulot direct en laissant échapper quelque chose de peu sympathique.

Bref, le mafieux resta silencieux et observa la jeune femme. Petite. Non, c'est une naine. Ou peut-être que c'est lui qui est trop grand, on ne sait pas. Après, il est à moitié Américain, contrairement au Japonais, les Américains sont grands, donc voilà. Il continua son observation rapidement. Cheveux blancs, yeux rouges. Elle ressemble à une gamine et on pourrait pratiquement la méprendre avec un garçon. Bon après ce n'est pas bien grave, il ne faut pas juger, surtout vu sa tête à lui. Finalement, l'homme a ses côtés qui étaient l'agent de cette dernière prit la parole.

- J'espère que nous dérangeons pas, mais j'ai une nouvelle à t'annoncer, ma chère Chrome. Je sais que ça ne te plaira peut-être pas, mais j'ai pris une décision. Cet homme ici sera ton nouveau garde du corps.

Il laissa quelques secondes de silence pour laisser à la jeune femme d'assimiler la nouvelle avant de reprendre avec un enthousiasme que lui seul avait à cet instant. La tête de Zéphyr était toujours aussi neutre, alors qu'il avait croisé les bras en attendant que les présentations soient terminées. C'était chiant.

- Puisque tu deviens de plus en plus populaire chaque jour, je ne voudrais pas que quelque chose t'arrive. Cet homme a déjà été militaire, il est parfait pour accomplir ce rôle et que ça te plaise ou non jeune fille, ta sécurité est bien plus importante, alors je ne veux aucune plainte !

Après cela, il se tourna vers le grand roux avec un grand sourire pour lui laisser la parole. Bon sang, il allait devoir se présenter lui-même? Bon... Pas trop le choix, il se retint de pousser un soupir et finalement ouvrit la bouche lui aussi pour s'adresser à la jeune femme.

- Mon nom est Zephyr Martel. Enchanté.

Lâcha-t-il sans la moindre intonation dans sa voix. Il n'avait pas l'air très enchanté, mais bon l'agent ne releva pas le manque de réaction de l'ancien détenu. Bizarrement, il avait encore cette impression qu'il allait vivre un enfer avec cette fille. Enfin, moins pire que celui dans lequel il est déjà, mais voilà... Il verrait bien ce que ça donnerait ce boulot.
©️ ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 30/06/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Un nouveau... quoi ? (ft. Zephyr)   Mer 11 Avr - 4:05


Un nouveau... quoi ?

          C'est vrai que depuis que elle a fait ces début elle commence à devenir connue. Les danger d'avoir des hater ou des fans un peu trop fan peut être dangereux. Mais jusque la elle s'est toujours parfaitement défendue. C'est aussi vrai que depuis que son frère est décédé elle se fait abordé par d'autres coursiers lui demandant si elle savait des choses sur son travail. Bien qu'ils étaient très proches, son frère ne lui a jamais divulgué d'informations confidentielles concernant les familles pour qui il a travailler. Surement pour la protéger justement. Mais la, son agent se tenait devant elle avec, un garde du corps. Qui va etre le sien.
           L'actrice posa son regard sur cet homme qui faisait bloquer sa coiffeuse, celle ci était vraiment irrécupérable, enfin ce géant. Un mur ? nan quand même pas. Le plus frappant c'est le nombre de piercing. Quant aux tatouages elle en était presque admirative, elle savait la douleur que c'était même si il n'était que tout petit le sien.
            Son agent la fit redescendre sur terre même si elle ne le montrais pas. Impossible de le contester. Chrome pesta intérieurement. De quoi son agent se mêlait. Même si c'était un militaire ce gars faisait limite plus peur qu'un mafieux. Chrome à d'ailleurs pensé au début que c'était un des nouveaux acteur, il aurait fait bien plus peur que l'autre débile qui ne sait même pas parler. Mais chrome est en face son agent alors elle est en mode gentille.

Un garde du corps ? C'est vraiment nécessaire ? C'est vrai que depuis ces deux ans c'est plus agité.... Mais, c'est juste normal. Les collègues de mon frère veulent juste des informations sur lui et son travail.


             Chrome souriait à son agent. Mais elle pensait "va crevé connard", rien ne sortais, même pas dans ses yeux. Parler de son frère lui faisait encore mal. Mais ça elle s'autorisa a le montrer. De toute façon c'était déjà bien décidé.

Mais si le faut alors je m'y oppose pas !


              Un ton extrêmement joyeux. Infaillible. L'anglaise pose a nouveau son regard sur le géant quand il se présente. Sa motivation fait plaisir a voir a lui. Rassure toi l'actrice non plus n'est pas enchanté. Zephyr Martel. Zephyr. Genre comme le vent ?

Enchantée alors, Chrome Nightroad !

                L'appel de son réalisateur pour tourner la scène suivante sonnait comme une délivrance.

Ah ! Je suis désolée je reviens rapidement !

Un sourire d'ange et la voila devant son nouveau scripte, mais comme d'habitude le feuillette juste pour savoir de quoi parle la scène.
Son regard se perda un peu. C'était la première fois qu'elle allait fair une scène avec des revolvers depuis que son frère n'était plus la. Elle avait repoussé toutes les scènes au maximum mais la ce n'était plus possible. Personne a part sa coiffeuse connaissait la véritable histoire. Elle avait dit que c'était un détective privé, mais qu'il s'est fait tué par un dealeur. Elle n'avait rien dit a son sujet, qu'elle avait tout vu et qu'elle avait elle aussi faillit mourir.
Le faux mafieux manipulait son faux revolver en imitant les policiers. Imbécile.
L'actrice ferma ses yeux pour s'isolé deux secondes trop courtes et se mettre dans son rôle. Elle posa sa main sur sa fausse arme. Il était bien plus léger qu'un vrai.
La partie qu'elle devait jouer c'était un interrogatoire entre un mafieux et la coursière pour au final qu'il y est un échange de coup de feu, et qu'elle s'en sorte indemne.
Action.
Tout se passe bien, pour une fois le gars en face se plante pas. Bien qu'il ne sait pas tenir son arme. Mais a l'échange de coup de feu Chrome reste bloquer. Revivant la scène mais rien ne se montre a l'extérieur.  Au final arrive a la faire.
Coupez
Reprenant son souffle Chrome s'excuse avec un grand sourire et retourne dans sa loge. Oubliant le garde du corps. Une fois qu'elle est coupée du plateau elle change de mode et insulte de tout les noms l'acteur en maudissant le positionnement du port de l'arme bien qu'elle en soit la cause principale de la scène d'aujourd'hui.
Une présence la fit redescende sur terre. Le géant. Merde. Mais l'agent n'était plu la.

Oh je suis désolée d'etre partie !
Re tentant le mode gentille. Avec le sourire.
Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Chrome Nightroad le Jeu 12 Avr - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 25
MessageSujet: Re: Un nouveau... quoi ? (ft. Zephyr)   Mer 11 Avr - 18:44

Chrome & Zephyr
" I've had enough of running away. Now I've got something I want to protect. It's you."
Il se sent beaucoup trop observé et même juger à son gout là. Tout comme il venait de le faire, la jeune fille qui allait devenir en quelque sorte "sa patronne", l'examinait. Elle ne semble pas avoir la trouille, c'est déjà un bon départ, il ne manquerait plus qu'elle est peur de lui, son propre garde du corps, ça serait con. C'était surtout l'autre femme qui n'avait toujours pas décroché ces yeux de lui. Franchement, il commençait à se demander s'il était si moche que ça avec ces piercings et tout le bordel. Peut-être que oui en fait, il n'en sait rien. En tout cas, il était persuadé que si James était encore en vie, il l'aurait trouvé complètement con de défigurer son visage et son corps de cette façon. Mais bon en prison on change complètement et il faut se tailler une place, sinon on devient la victime et ça c'était hors de question. Le roux n'avait jamais laissé personne lui marcher sur les pieds, ce n'était pas parce qu'il était entouré de criminel endurci qu'il allait commencer. D'ailleurs, l'agent ne semblait pas avoir fait beaucoup de recherches sur son passé. Tant mieux, car sinon il n'aurait jamais pu mettre les pieds ici et commencer son boulot. Son cv n'était pas rempli de très belle chose, il faut l'avouer. Criminel, meurtrier, mafieux, dealer, délinquant, tout ce que vous voulez de négatif on pouvait le qualifier de cela.

Bref, il ne devait pas trop penser à James. Cela lui faisait plus de mal qu'autre chose et puis ce n'était pas le moment. Le seul moment où il se permettait d'y penser c'est quand il était seul avec une bonne bouteille d'alcool, sinon il doit éviter, car il va sombrer dans ces pensées et dans une dépression. Du coup, il écouta la conversation entre l'agent et la jeune fille. Cette dernière souriait, mais il avait comme cette impression qu'elle n'était pas aussi heureuse qu'elle ne le laissait paraître. Déjà, ces paroles démontrent qu'elle ne souhaitait pas vraiment avoir un garde du corps dans les pattes, mais bonne elle ne semblait pas s'y opposer réellement. Tant mieux, il pourra garder son boulot. Ensuite, à son tour elle se présenta, bien que cela soit inutile puisqu'il connaissait déjà son nom. Enfin, c'était sans doute par politesse quoi. Le grand roux ne répondit rien et c'est alors que quelqu'un appela l'actrice. Sans doute pour poursuivre les scènes.

Elle quitta la pièce laissant les trois personnes présentes. Franchement, ce sourire d'ange ne lui dit rien qui vaille. Des gosses de riche, il en a connu et il prétende pour la plupart être des vrais petits anges, mais en réalité ce sont des démons. Zephyr espérait que ce ne soit pas le cas pour cette naine, après si elle est casse-pied, elle ne sera pas trop difficile à maîtriser voir sa petite taille. L'homme qui l'avait recruté finit par lui annoncer qu'il avait des choses à faire et donc il devait se retirer. Zephyr hocha la tête avant qu'il reprenne la parole pour lui expliquer qu'il était libre d'aller assister à la scène ou de rester ici, tant qu'il ne se mettait pas dans les jambes des personnes qui travaillaient. De toute façon, il n'avait pas l'intention de faire son boulet et il préférait se faire discret. Donc voilà, une nouvelle personne avait quitté la pièce, il était maintenant seul avec cette tarée qui l'observe sans rien dire. Un gros silence s'installa entre eux. L'ancien détenu ne voyait pas vraiment ce qu'il pourrait lui dire, puis il n'avait pas envie de discuter avec cette femme bizarre et pourtant elle ouvrit la bouche après un long moment d'hésitation.

- B... Bienvenue dans l'équipe. Vous verrez mademoiselle Chrome est adorable !

- Ouais, on verra...

La voix de Zéphyr était toujours aussi vide et cela rendait encore plus nerveuse la jeune femme qui ne savait plus du tout ou se mettre. Franchement, il n'allait pas lui sauter dessus tout de même, elle pouvait se calmer. Enfin bon, il allait de toute façon juger lui-même si cette Chrome était si adorable que ça. Enfin, il s'en foutait pas mal, tant qu'elle le laisse faire son boulot et qu'elle n'est pas casse pied, tout ira bien. Son regard qui parcourait la pièce finit par se poser sur la jeune femme qui fit pratiquement un bon en arrière à cause de son regard blanc et froid. Elle a vraiment la trouille celle-là, se dit-il à lui-même. Ces yeux étant très peu commun, cela lui donne un look encore plus menaçant. C'est à cet instant qu'elle bégaya une excuse et s'enfuit pratiquement de la loge de l'actrice. Le mafieux lâcha un soupir face à ce comportement qu'il jugeait un peu pathétique.

- Bande de tarés.

Se dit-il avant de lui aussi quitter la pièce pour aller regarder un peu ce qui se passait ailleurs. Il resta en retrait lorsqu'il arriva là où on tournait le film. Un film sur la mafia on dirait avec des acteurs tous aussi mauvais les uns que les autres. C'est bien pourquoi il ne regarde pas de film. C'était une scène où il y avait un échange de coups de feu et soudainement une image du passé lui traversa l'esprit. Il y a environ 10 ans, chez lui avec James dans ces bras couverts de sang. Le bruit de l'arme qui résonnait encore dans ces oreilles. Le grand roux ferma les yeux et tenta de repousser ce souvenir horrible qui le hante tous les jours. Puis, si ce n'est pas ce moment qui le hante, c'est des moments où il était à la guerre ou encore plus récemment ou il devait buter des mecs pour le compte de la mafia. Zephyr finit par quitter les lieux ne supportant plus d'observer ce genre de scène.

Il préféra retourner à la loge et de se poser sur un fauteuil afin d'attendre le retour de la jeune fille. Elle allait forcément repasser par ici, donc il pouvait bien paresser un peu. En plus, tout le monde avait quitté les lieux, il était seul. Il ne se gêna pas pour s'affaler dans le fauteuil et observa le plafond en essayant de pas trop penser. L'Américain ferma doucement les yeux en portant sa main à son visage. Soudain, il se mit à douter de sa décision. Si on finissait par le démasquer, il aurait sans doute des problèmes avec ces riches... En plus, il n'était même pas sûr de pouvoir accomplir cette fonction très longtemps. Oui, car il est malade, il ne devait pas l'oublier. Il pouvait tomber et ne plus être capable de se relever du jour au lendemain, comme sa mère. Bon, d'un côté tant pis, il n'avait pas trop le choix s'il voulait sortir de son enfer et avec un véritable boulot il pourrait payer à sa grand-mère de meilleur soin. Il devait continuer et éviter de se faire virer tant qu'il le pourra.

D'ailleurs, il comptait mettre quelque chose au clair avec cette chère actrice sympathique lorsqu'elle reviendrait. En parlant du loup, la voilà qui fait son entrée dans la pièce. Une entrée assez spectaculaire. Elle semblait avoir oublié sa présence et elle insultait de tous les noms l'homme avec qui elle jouait. Zephyr ne dit rien observant juste ce petit bout de femme s'agiter toute seule. Ouais... Il ne s'était pas trompé. Un vrai démon à l'intérieur. L'ange c'était qu'une façade ou du moins en partie. Elle finit cependant par l'apercevoir et change totalement pour essayer de retrouver ce côté "sympa".

- Oh je suis désolée d'etre partie !

Le roux hausse un sourcil face à ce changement, mais ça marche pas avec lui. Il ne prend pas la peine de se relever et l'observe juste avant de lâcher un long soupir agacé et de croiser les bras contre son torse.

- Ouais, fait pas semblant petite. J'sais que ça t'emmerde que je sois là, mais je mets un truc au clair, j'ai besoin de ce boulot, alors on va essayer de s'entendre ok?

Ça lui faisait pas plus plaisir, mais voilà il allait faire un effort, alors il espérait qu'elle aussi y mette du sien et qu'elle ne joue pas l'hypocrite avec lui. Il préfère voir sa véritable personnalité, plutôt qu'une façade toute mielleuse qui va lui casser le cul. Le jeune homme reprit rapidement pour pas lui laisser le temps de prendre la parole et le couper.

- D'ailleurs, ce n'est pas très sympa d'insulter comme ça ses collègues. Enfin, tant que tu ne me fais pas chier, moi je m'en fous tu fais ce que tu veux.

Sa voix était toujours aussi glaciale. Ouais d'ailleurs, il ne s'était pas gêné pour l'appeler petite et de parler de façon... Très peu poli on l'avouera.
©️ ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 30/06/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Un nouveau... quoi ? (ft. Zephyr)   Jeu 12 Avr - 13:12


Un nouveau... quoi ?

Elle ne savait pas pourquoi elle avait accepté ce rôle. Déjà cette série aussi. Complètement nulle. Elle était la seule a connaitre mais elle préférais se la fermer sinon elle aurait de nouveau une mauvaise réputation. Les gens sont con. Elle l’avait fait surement en pensant qu’elle pourrait oublier ce souvenir d’horreur.
Mais franchement quelle andouille.
Elle avait pourtant vu sa coiffeuse partir un peu rapidement de sa loge. Elle aurait pu deviner qu’il était la. Encore la. Pour elle est partie comme ça d'ailleurs  ? Il lui a fait quoi ce géant ? Bon c’est vrai cette coiffeuse est une grosse trouillarde. Elle avait aussi peur de Tran a l’époque. Faut dire que se con se baladait avec sa mallette et son flingue menotté a lui sans vraiment le cacher.
Évidemment il ne l’a pas cru c’est normale après tout. Qui serait assez con pour la croire ? En plus de ça il se faisait une petite sieste sur un fauteuil. À l’aise le garde du corps. Il pouvait aussi, car vu le temps que les autres imbéciles mettaient pour faire une simple scène il aurait eu le temps de mourir debout, ou d’être paralysé.

- Ouais, fait pas semblant petite. J'sais que ça t'emmerde que je sois là, mais je mets un truc au clair, j'ai besoin de ce boulot, alors on va essayer de s'entendre ok?

Petite ? Mais d’ou ? Ouais bon finalement oui. Mais qu’il le dise ouvertement l’énervait. Qu’il ai besoin de se travail c’est mais trop un truc au quel on peut répliqué, mais essayer de s’entendre ? Elle avait envie de le frapper, mais elle n’était violent que dans les mots, et c’était surement une mauvaise idée car il pouvait l’éclater en un coup. L'actrice allait répliquer mais il continua son discours de bienvenus. Quant a elle abandonna son mode gentille et souriante. Pour une fac sans vraiment d'expression apparente.

- D'ailleurs, ce n'est pas très sympa d'insulter comme ça ses collègues. Enfin, tant que tu ne me fais pas chier, moi je m'en fous tu fais ce que tu veux.
Maintenant il lui fait la morale alors qu’il est pas mieux ? Nan mais la c’est trop. Trop c’est trop ! Ne pas le faire chier ? Oh hélas ne compte pas sur elle.

Bah dans tout les cas je ne peux pas te renvoyé, mon agent l’a décidé et se serait complètement con. Même si je pense pas trop m’entendre avec toi je ferais peut-être un effort.


Elle croisa les bras et le fixa. C’est une habitude chez elle de faire ça, elle scan les gens. Pour savoir comment être.

Ce ne sont pas mes collègues, ils jouent comme des pieds et ne savent rien sur ce qu’ils font, ils font ça seulement pour la gloire. Ne me compare pas à ses imbéciles sans cervelle. En plus ils ne savent même pas parler.



Elle n’avait pas vraiment envie de lui parler de son frère, elle ne savait pas si elle devait lui dire la vérité que seul sa coiffeuse sait, ou sinon le mensonge que tout les autre savent. Car même si c’était sa vie privée, les coursiers et les mafieux qui en veulent a son frère sont des dangers pour elle. Aussi il sera sûrement a coller ses pattes, vu qu’elle en parle a sa coiffeuse, il pourrait entendre.

Et ils ne savent même pas tenir une arme correctement… M’enfin bref, sache que je ne vais pas modifié mon emplois du temps pour toi. Je veux réussir cette série, mais pas pour la même raison.


Elle devait aller au magasin de vêtements pour une nouvelle tenue quelle va mettre et ensuite a un stand de tir qu’on trouve en fête foraine, elle aurait aimé a un stand de tir que les policiers ont mais elle ne pouvait pas même si elle était actrice. Elle devait s’entrainé, elle tirait comme une merde. Alors qu’elle tien bien l’arme, donc elle comprend pas vraiment pourquoi elle rate.
Elle lacha un soupire.

Et tu vas me suivre genre partout, pendant que je fais mes courses aussi ?

Oui c’est important, il atteint les produits du haut lui.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 25
MessageSujet: Re: Un nouveau... quoi ? (ft. Zephyr)   Jeu 12 Avr - 23:22

Chrome & Zephyr
" I've had enough of running away. Now I've got something I want to protect. It's you."
Toujours bien assis dans le fauteuil, il observait le petit bout de femme qui était en face de lui. Franchement s'il n'était pas si inexpressif, je crois qu'un sourire moqueur aurait pu faire surface au coin de ces lèvres, mais non. C'était toujours ce regard neutre qui était posé sur la jeune fille. Le mot petit semble l'avoir fait réagir et ça l'amuse. Intérieurement bien sûr. Ouais, il n'est pas très sympathique. C'est sa nouvelle patronne et déjà il cherche la merde en lui donnant des surnoms peu flatteur. M'enfin la voir s'énerver comme ça pour si peu, lui donnait une certaine satisfaction. Bah oui, il était certain qu'elle allait lui faire vivre un enfer, alors il devait s'y mettre aussi pour ne pas être le seul. Il doit prendre un peu d'avance du coup. Après, elle ne pouvait pas faire grand-chose contre lui. Elle pouvait seulement utiliser des mots pour l'insulter, car tenter de le frapper serait une grave erreur de jugement de sa part. Bien que ce n'était pas son style d'aller taper des femmes. On peut le qualifier de beaucoup de choses, mais un batteur de femmes non. Jamais.

Mais bon ce n'est pas pour autant qu'il allait se laisser marcher sur les pieds par une gamine de 20 ans. Elle est à peine majeure, faut pas rêver non plus. Oui, les informations qu'il avait trouvées sur elle, son âge en faisait partie. Dis comme ça on dirait presque un gros pervers qui enquête sur des jolies jeunes filles... Mais non ! C'était pour le boulot. Ça pareil. On ne peut pas le qualifier de pervers ou même de violeur. Il est parfaitement sage de ce côté ! Enfin sage... On va dire qu'ils les respectent quoi et qu'il n'ira pas faire des choses déplacées à une personne qui refuse. Puis, il a dépassé les 30 ans, une naine aussi jeune ne l'intéressait pas. Non, c'est faux. L'âge ne rentrait pas en compte dans les critères, tant qu'elle est majeure bien sûr. Le problème ici était surtout qu'il ne croyait pas vraiment qu'ils arriveraient à s'entendre tous les deux. Tous les deux semblent avoir un caractère aussi fort l'un que l'autre. Ils risquent de se prendre la tête trop souvent. Il ne croit même pas possible le fait de devenir ami avec une personne comme elle. Enfin, tout est possible dans la vie. Ils se ressemblent peut-être plus qu'il ne le pense. Bref, Zéphyr c'était complètement égaré, mais fut rapidement ramené sur terre lorsqu'elle ouvrit la bouche.

Bah dans tout les cas je ne peux pas te renvoyé, mon agent l’a décidé et se serait complètement con. Même si je pense pas trop m’entendre avec toi je ferais peut-être un effort.

Ah bah au moins il n'a pas à s'inquiéter. C'est vrai que si elle jouait la gentille fille sage, elle n'allait pas contredire son agent qui l'obligeait à avoir un garde du corps. Tant mieux pour lui du coup. Les yeux blancs de l'ancien militaire étaient toujours posés sur elle et pareil du côté de la jeune actrice. Tous les deux se sondaient. Un comportement et un point commun plutôt étrange. Zéphyr aimait bien observer attentivement les gens pour savoir exactement comment ils sont en réalité. Du coup, il n'était pas rassurer par le "peut-être" rajouter à la fin. Le roux ne devrait pas trop s'attendre à de gros efforts pour cela dans l'avenir.

Ce ne sont pas mes collègues, ils jouent comme des pieds et ne savent rien sur ce qu’ils font, ils font ça seulement pour la gloire. Ne me compare pas à ses imbéciles sans cervelle. En plus ils ne savent même pas parler.

Wow, c'est... encore plus méchant ça. Un caprice de star ça, mais il devait avouer pour le peu qu'il avait vu, ils étaient tous très nul. La jeune femme semblait être la seule à avoir un minimum de talent. Cependant, le roux en avait pas mal rien à faire. Lui, il était juste là pour protéger ces fesses voilà, c'est tout. La série, les films, les autres acteurs, n'avaient aucun intérêt à ses yeux. D'ailleurs, ils n'avaient pas intérêt à venir lui parler, il allait sans aucun doute les envoyer balader. Bien que ça serait un vrai miracle que quelqu'un veule volontaire lui parler.

Et ils ne savent même pas tenir une arme correctement… M’enfin bref, sache que je ne vais pas modifié mon emplois du temps pour toi. Je veux réussir cette série, mais pas pour la même raison.

Ils ne savent pas tenir une arme? Ça vient faire quoi le dedans? Elle y connaissait quoi elle aux armes? Sans doute pas grand-chose. Contrairement à lui qui a avait pris de toutes sortes en main. À l'époque des magouilles de son père, à l'armée, pour la mafia et encore aujourd'hui, il a une arme cachée dans sa veste. Il ne s'en sépare jamais, car on ne sait jamais qui peut vous tomber sur la gueule. Malgré ces questions, le garde du corps resta silencieux. Pour l'instant. Il se demandait surtout pourquoi elle tenait à réussir cette série alors qu'elle ne semblait pas apprécier les participants.

Et tu vas me suivre genre partout, pendant que je fais mes courses aussi ?

Que ça lui plaise ou non, ouais il allait la suivre absolument partout. Du moins, l'agent lui avait bien spécifié que là où Chrome, il devait la suivre, alors il n'avait pas trop le choix s'il souhaitait conserver son boulot.

- Ouais, même si ça me fait pas plus plaisir que ça, c’est ce que l’autre m'a demandé… Enfin, je ne serai pas là 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Tu’n'es pas la seule à avoir une vie.

Ouais bon c’était complètement faux. Sa vie se résumait à des trucs illégaux et des promenades au parc, mais ça elle n’a pas besoin de le savoir. C’est juste pour faire genre, il n’a pas une vie misérable alors que c’est le cas. Il ne veut pas de la pitié ou des moqueries venant de cette fille. Puis, un petit mensonge comme celui-là ne tuerait personne, même si mentir n’était pas quelque chose qu’il appréciait vraiment. Il doutait fort que quelqu’un vienne vérifier si ces propos sont vrais de toute façon. L’agent n’a même pas été fouillé plus profondément dans son passé, alors aller vérifier ce qu’il foutait de ces journées, ça n’allait certainement pas arriver. De plus, c’est lui qui suivait la jeune femme dans sa vie et pas l’inverse. Alors tout ira bien. Après ces mots, il se redressa et se planta devant la jeune femme et croisa les bras, tête baissée vers elle. Zéphyr était vraiment imposant, il la dépassait largement. Vraiment naine celle-là. Il y avait sa carrure qui était impressionnante également. Franchement avec lui dans les parages, la jeune actrice n’allait pas avoir d’ennui.

- D’ailleurs, si ce n’est pas la gloire qui t’intéresse, c’est quoi alors? Pourquoi participer à cette série ridicule avec des gens que tu n’aimes pas si ce n’est pas pour ça? L’argent peut-être?

Il faisait des suppositions, mais bon il ne s’attendait pas vraiment à recevoir de réponse.  Les gosses de riches ont toujours besoin d’argent, même s’ils en ont des tonnes, on dirait que ça ne les satisfait jamais, alors c’était peut-être ça. Ou peut-être était-ce une raison beaucoup plus profonde que cela. Mais vu leur rencontre quelque peu catastrophique pour commencer, il y a fort à parier qu’elle ignorera uniquement sa question et poursuivra sa petite vie d’actrice. Tandis que lui allait devoir se taper tous les caprices de cette dernière.
©️ ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 30/06/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Un nouveau... quoi ? (ft. Zephyr)   Sam 14 Avr - 6:55


Un nouveau... quoi ?

Elle sentait qu’ils avait un caractère a la con. Mais une chose l’amusa. Seulement dans sa tête bien sure, elle n’allait pas le montrer ou sinon il allait la prendre pour une tarée. Déjà qu’il l’appelait petite faut pas trop pousser le bouchon. Ils étaient les opposés. En apparence du moins. Elle était albinos et petite. Lui géant, roux bon d’accord c’est pas rouge mais sa s’en rapproche quoi, et il avait des yeux blanc, intrigant d’ailleurs.
Comment ça un rien l’amusait ? Elle venait juste de le remarquer c’est tout.
Mais franchement son inexpressivitée, enfin si ça se dit, est tout simplement incroyable. Même si elle avait un pressentiment qu’il allait se foutre de sa gueule.
Il fallait qu’elle lui trouve un surnom. Le géant c’était dans sa tête. Vu qu’il l’appelait petite, elle devait lui trouver un surnom. C’était obligatoire. Vitale pour le répliquer.

Ouais, même si ça me fait pas plus plaisir que ça, c’est ce que l’autre m'a demandé… Enfin, je ne serai pas là 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Tu’n'es pas la seule à avoir une vie.

Ok, elle pourrait compter sur lui pour les produits du haut. Enfin pas sure qu’il le veuille mais il en était obligé. Elle pourrait très bien faire croire qu’il l’agresse si jamais il ne le voulait pas. Elle savait bien joué les rôles, il ne faut pas l’oublier ça.
Heureusement qu’il a une vie, sinon se serait quoi ? Un Otaku ? Elle a vraiment du mal a l’imaginer comme ça. A moins qu’ils fasse du cosplay. Mais elle s’égare la. Même si il avait attiré sa curiosité. Elle l’imagina sans le faire exprès en Maid. Le cauchemars. Franchement son imagination est un peu trop débordante pour le coup. Heureusement que ce gars n’était pas dans sa tête il en serait choqué par le nombre de connerie qu’elle pense par heure.
Qu’il se lève pour se posé en face lui fit un atterrissage forcé. Quoi encore ? Enfin encore il avait pour l’instant rien dit.
La plupart des gens doivent le trouver effrayant, imposant et flippant. Ouais. Bon on fait pas attention si dans sa tête elle se répète. La réaction normale serait d’être comme l’autre trouillarde de coiffeuse, qui doit d’ailleurs attendre en dehors de la loge comme une flippette. Mais l’anglaise ne le trouvait pas effrayant. C’est peut-être ça son problème. Maintenant elle est effrayée par peu de choses. Elle posa son regard sur lui. Même pas une once de peur. De la curiosité en revanche, mais ça elle ne le cache pas.

D’ailleurs, si ce n’est pas la gloire qui t’intéresse, c’est quoi alors? Pourquoi participer à cette série ridicule avec des gens que tu n’aimes pas si ce n’est pas pour ça? L’argent peut-être?

Il fallait qu’elle disent une des deux versions. Pour au moins qu’il se prépare aux futures adversaires. Mais puisque son frère était décédé il ne devrait plus trop avoirs de ses amis racaille qui viennent non ? Son cerveau était en ébullition a force de trop réfléchir.
Un nouveau soupire. Pour éviter une surchauffe.

Pour mon frère.

Une vérité vraie dans les deux versions. Mais il lui fallait quand même une explication. Car l’argent elle s’est foutait. Déjà que ses parents avaient à peine bronché il y a deux ans. Quelle genre de parents réagiraient comme ça quand on leur annonce que leur fils est mort ? Eh bien les sien, de toute façon ils ne l’aimaient pas. Ils n’avaient jamais aimé leur fils. Leur fille aussi mais un peu moins. Des foutus parents avec un balais coincé. Ne pas aimer leur fils parce qu’il était pas dans le moule de l’enfant parfait. Ce sont eux les monstres.

L’argent je m’en fiche, ils me font pensé a ses imbéciles de parents.

Elle soupira de nouveau pour prendre un sac a dos. Vu qu’elle allait sortir elle devait se travestir jusqu’au bout. Un gars avec un sac a main ça craint. Dos a son garde du corps elle continua tout de même. Elle ment seulement sur des sujets sérieux aux imbécile. Il ne l’était pas trop. Et il allait le savoir dans tout les cas un jour ou l’autre. Par une gaffe de sa coiffeuse ou par un coursier. Il fallait limiter les dégâts.

Mon frère était coursier. Il s’est pris une balle il y a deux ans lors d’une mission ou je l’ai accompagné. Il m’a demandé de finir.

Elle fit une pause avant de reprendre.

Mais pas un mot aux autres a part l'autre trouillarde. Je leur ai juste dis qu'il était flic et qu'il avait un peu trop creusé une piste sur un dealeur.

Elle n’avait pas envie de prononcer le mot mort, c’est pour ça quelle avait fait ce sous entendu. L’actrice met un masque a son visage en guise de déguisement et repose son regard sur lui.

Bon il me faut une autre tenue que celle ci. On va voir si les travail de garde te va bien.

Elle aurait pu faire un sourire sarcastique mais elle pensait encore a son frère.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 25
MessageSujet: Re: Un nouveau... quoi ? (ft. Zephyr)   Sam 14 Avr - 22:25

Chrome & Zephyr
" I've had enough of running away. Now I've got something I want to protect. It's you."
La petite avait beaucoup de courage on dirait. Même s'il s'était levé et qu'il la dépassait largement de plusieurs têtes, elle ne semblait pas effrayé. Bon d'un côté, si elle a peur de son propre garde du corps, on est mal barré. Il n'arrivera jamais à faire son travail correctement. Du coup, tant mieux il a envie de dire, mais les petites courageuses de son genre sont souvent aussi des petites chieuses ça risque de légèrement lui casser les pieds si c'est le cas, mais il n'a pas le choix. Zephyr a accepté et il va tenir sa parole jusqu'au bout. Et le bout c'est soit qu'il ne peut plus assumer son rôle à cause de la maladie ou la mort. Rien d'autre. Oui, il est déterminé à prendre ce travail au sérieux, même s'il en a pas l'air vu la façon dont il s'adresse à la jeune Chrome. En fait, en la regardant attentivement, il voit de la curiosité dans ces yeux. Pourquoi? Bon, il doit y avoir tout un tas de raisons qui la poussent à être curieuse sur sa personne. Juste son physique en intéresse plus d'un, mais bon il dit rarement la vérité à ce sujet. Ou plutôt, il ne dit jamais la vérité sur son passé. Il en est pas fier aussi. Pour une grosse partie en tout cas.

Il doit avouer qu'elle aussi l'intrigue un peu. Même si lui ne se permet pas de le montrer sur son visage toujours aussi inexpressif. On dirait presque un robot, mais bon que voulez-vous? Cette histoire qu'elle veut réussir se rôle pour une raison en particulier l'intéresse. Bien que si elle lui sort que c'est pour l'argent, il va être déçu grandement et n'aura plus aucun intérêt à la questionner. Si c'était le cas, alors elle n'allait pas l'entendre souvent l'ouvrir, même si elle s'adressait à lui. Les gens maniaques d'argent ça l'énervent. Certes, il cherchait un boulot pour avoir de l'argent, mais ce n'est pas directement pour lui. Il veut aider sa grand-mère. Ce que l'on se flouterait de sa gueule si on apprenait qu'un mec aussi effrayant que lui fait tout ça pour sa petite grand-mère malade. En fait, personne ne voudrait le croire. Puis, personne n'a besoin de savoir se détail hein. Qu'ils continuent de penser qu'il va aller perdre son argent au casino ou dans l'alcool et la drogue. C'est bien mieux, personne ne fait chier et pose davantage de questions quand on croit que c'est un alcool et un drogué. Un soupir traverse les lèvres de la petite femme qui répond à sa question juste après.

Pour mon frère.

Le grand roux hausse un sourcil, la seule expression qu'il se permet d'avoir d'ailleurs. Son frère? Comment ça? Enfin, elle n'avait pas terminé de parler visiblement, alors il attendait la suite des explications. Peut-être que son frère voulait qu'elle fasse se rôle pour une raison ou une autre. Ou peut-être même qu'il l'obligeait. C'était peut-être ce crétin d'agent qui l'a engagé? Bon ça il en doutait, ils ne se ressemblaient pas et la différence d'âge assez importante aussi, alors il va chercher ces explications beaucoup trop loin lui.

L’argent je m’en fiche, ils me font pensé a ses imbéciles de parents.

Ah tient donc. Il n'y aurait-il pas un autre point commun ici? Et bien oui. Zephyr n'était pas intéressé par l'argent et tout comme elle, son père en était complètement fou. C'est d'ailleurs pourquoi, il faisait en sorte de vivre simplement. De toute façon, il n'avait pas trop le choix. Peut-être vont-ils réussir à s'entendre contrairement à ce qu'il croyait? Pas forcément, puisque l'ancien militaire ne parlait pas ouvertement de ces choses-là. Du moins, pas tant qu'il ne connaît pas extrêmement bien la personne. Ce qui est rare et il doutait qu'un jour, elle et lui, est un lien particulier. La jeune fille ramassa son sac avant de poursuivre.

Mon frère était coursier. Il s’est pris une balle il y a deux ans lors d’une mission ou je l’ai accompagné. Il m’a demandé de finir.

Le mafieux comprenait un peu mieux maintenant. Son frère était mort alors? C'est ce qu'il en déduit. C'était une sorte d'hommage ou un truc dans le genre puisqu'elle jouait une coursière dans la série? Franchement, des hommages aux morts, si c'était bien cela, c'était un peu con. Ils sont morts, ils en ont donc plus rien à foutre. C'est comme s'il avait voulu rendre hommage à James en retournant à l'armée, leur rêve d'enfance. Bon déjà c'est plus possible à cause de son casier judiciaire épais comme un dictionnaire et puis ça ne changerait rien. Il est mort et ça ne changera pas. En tout cas, il ne la jugera pas sur cela, elle faisait bien ce qu'elle souhaitait. Lui ne pourrait, il a tout abandonné pour oublier.

Mais pas un mot aux autres a part l'autre trouillarde. Je leur ai juste dis qu'il était flic et qu'il avait un peu trop creusé une piste sur un dealeur.

Donc c'était une sorte de confession? Un secret qu'elle partageait avec lui? Lui et l'autre poule mouillée de coiffeuse aussi. Peut-être devrait-il se sentir flatter et lui en raconter un. Non, du moins pas tant qu'elle ne lui poserait pas de questions quoi et ça dépendra toujours sur quoi. D'ailleurs, ceci semblait avoir bouleversé la jeune fille. Forcément, parler de ce genre de choses ne devait pas être évident. C'est évident pour personne. Même pour lui. C'est pourquoi il n'en parle pas et préfère ne pas y penser. Ça l'attriste et il n'a qu'une envie se réconforter dans l'alcool. Ce qui est une idée complètement conne, car ça va finir par le tuer.

Bon il me faut une autre tenue que celle ci. On va voir si les travail de garde te va bien.

L'ancien militaire revient vite sur la terre ferme avec ces dernières paroles. Quoi? Elle n'était pas bien celle-ci? Oh non l'enfer allait vraiment commencer dans un magasin de vêtements? Bon sang quelle torture, il n'y mettait jamais les pieds volontairement d'habitude, il a ces vêtements et il vit bien avec ceux-là. Le grand roux poussa un soupir à son tour. Il n'a pas le choix, il doit vivre avec cela.

- Quelle plaie... Enfin, je te suis... Je n'ai pas trop le choix.

Lâcha-t-il toujours sans le moindre enthousiasme. C'est dur d'en avoir en sachant ce qu'ils allaient faire aussi. Il observa la jeune fille en se demandant s'il ne devrait pas rajouter quelque chose sur la confession qu'elle venait de lui faire. Quelque chose pour la rassurer. Les bras croisés, il tourna la tête vers la sortie de la loge et termina.

- Et t'inquiète, je ne suis pas du genre à raconter les secrets des autres. De toute façon, je pense que personne ici n'osera venir me parler et ce n'est pas moi qui irai discuter avec eux. Donc, tu n'as pas de soucis à te faire.

Les bras croisés, il tourna la tête vers la sortie de la loge et termina. En plus, tout à l'heure, il a sans doute causé plusieurs arrêts cardiaque lorsqu'il était arrivé.
- Alors, on y va?

Une touche légèrement impatiente dans sa voix. Oui, plus vite ils ont fini, mieux il se portera.
©️ ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 30/06/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Un nouveau... quoi ? (ft. Zephyr)   Lun 16 Avr - 22:03


Un nouveau... quoi ?

La réaction du géant , enfin pas niveau expression, l’amusa. Pour une raison inconnue elle avait envie de le faire chier.

- Quelle plaie... Enfin, je te suis... Je n'ai pas trop le choix.

Bon pas faux. Un garde du corps qui ne suit pas son client serait un peu trop con. Mais elle elle préférait avoir le géant en garde du corps que un trou duc qui flippe devant rien ou un bon a rien.
Toujours avec cet air de zombie. Bien qu’elle en a pas vu de réel. Mais la ça n’a rien a voir. Elle s’en douterais bien de sa tête mais en y réfléchissant bien elle était pas mieux alors elle pourrait se la fermer.
Encore les bras croisé. Totalement fermé lui. C’était peut-être ça qui lui donnait envie de le faire chier. Ou qui la rendait curieuse. Pour voir les émotions qu’il pouvait avoir.


- Et t'inquiète, je ne suis pas du genre à raconter les secrets des autres. De toute façon, je pense que personne ici n'osera venir me parler et ce n'est pas moi qui irai discuter avec eux. Donc, tu n'as pas de soucis à te faire.

Bon elle n’avait pas tout dit.
Rien sur sa blessure. La cette fois seul le docteur qui l’avait soigné le savait. Elle avait refusé d’en parler a sa coiffeuse. Refusée tout les rôles qui montrait le ventre. Même si le docteur avait fait un travail vraiment propre, la cicatrice est un peu voyante. Elle aurait pu sans doute le cacher en disant que c’était l’appendice mais elle est derrière et a gauche. Alors il faudrait être con pour leur faire croire ca.
De toute façon c’était pas important. Il savait ce qu’il devait savoir.
Mais oui vu la réaction de l’autre trouillarde, oui il devait avoir fait des bug au niveau de l’équipe.
D’ailleurs… elle devait être a la porte la.

Alors, on y va?

Il fixait la porte genre comme un chat qui veux absolument sortir sauf qua la il voulait probablement finir cette tache au plus vite. Le pauvre. Elle avait envie de prendre son temps d’un coup.

Ouais mais avant…

L’actrice ouvre la porte sur la coiffeuse. Lui explique qu’il va pas la bouffer. Rajoute un « enfin je crois » a la fin pour la faire stressé encore plus. Et regarde de nouveau le garde. Va pour parler et au final dit rien et se contente de sortir en saluant chaleureusement les autres. Et oui elle avait toujours son second mode. Puis elle sort par la porte d’entrée. Ou les groupies attendent. Elle aurait pu passer pas l’arrière mais non. Elle avait un garde du corps maintenant.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un nouveau... quoi ? (ft. Zephyr)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau... quoi ? (ft. Zephyr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouveau bloc régional inauguré à Caracas. De quoi énerver les Américains.
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» le nouveau gouvernement
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Coin RP :: Centre ville :: Studio/Plateau-