AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 Bonjour, Darling ~ (ft. Vincent)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 14/04/2018
MessageSujet: Bonjour, Darling ~ (ft. Vincent)   Mar 17 Avr - 0:17

Bonjour, Darling ~

Après presque 12h de vol sans escale, au grand malheur de son derrière, la voila qui ose un pied sur la terre ferme. Ah que est-ce qu’elle aimait la terre ferme d’un coup. Tellent qu’a peine la voila dans l’aéroport d’Hoshiyo elle ne se gène pas pour gueuler un « enfin » en français qui fait tourner plusieurs regard vers elle. Oups.
En plus la meme si elle avait son tailleur et sa chemise habituelle, elle avait une valise presque trois fois plus grosse qu’elle. La reste des affaires la vendeuse avait demandée a se faire livrer directement la ou elle allait habité. Elle avait des cerne énorme, elle n’avait pas réussi a dormir dans l’avion, trop absorbé par sa série, elle avait tellement appris de choses avec les épisodes en même temps ! Et en plus elle en était sur mais son personnage préféré allait mourir dans le prochains épisodes ! Enfin bref on s’égare la…
Elle n’était pas trop gêné qu’on la fixe comme une bête de foire, elle en était habituée, même si c’était très malfaisant. M’enfin c’est quelques minutes qu’elle compris qu’elle avait toujours son masque pour les yeux, avec dessus les yeux de son personnage préférer, encore sur sa tête. Re oups.
Apres un tour au toilettes, elle se remet sa tignasse qui explose de noeuds et va se payer un petit café pour prendre qu ‘elle était arrivé au Japon. Elle avait encore du mal. Même si tout autour d’elle il y avait pas mal d’asiatique, mais aussi beaucoup d’étranger.
Une heure après elle commençait a se perdre dans l’aéroport pour enfin en sortir et respirer la bonne aire. Toujours avec sa valise. Et son ordi ? Et…. Merde. Son ordi était ou ? La voila qui retourne courir dans l’aéroport pour retrouvé son ordi au café, qui l’attendait bien sagement. Un soupire de soulagement elle ressortis de l’aéroport. La elle était enfin dans cette ville !
Vient bientôt l’heure d’aller chez son futur chez elle. Sa grande interrogation était : prendre les transport en commun ou un taxi ? Vu qu’elle avait un peu envie de voir la ville alors elle opta pour le métro et après le bus. Elle manqua son arrêté de métro et du payer un retour pour au final louper son bus. Et au final appela un taxi parce que sans le vouloir elle s’était perdu. Gueula cette fois une insulte en allemand que personne ne compris, a son grand bonheur.
Apres quelques minutes Eri disait l’adresse au chauffeur avec un accent européen et parla très peu autrement, le chauffeur avait l’aire de la prendre pour une folle a liée. Rendu a l’immeuble le chauffeur l’aida a refaire sa valise et partis presque aussitôt pour une autre course.
C’était juste une collocation mais Rika stressait énormément. C’est avec un léger retard que l’allemande se présenta a la porte. Toujours avec son masque avec les yeux du personnage qui allait peut-être mourir.  Quand elle s’ouvrit elle salua et toujours avec son habitude de terminer ses phrase par du français ou de l’anglais. Et son sourire fidèle.

Bonjour, Je suis la nouvelle colocataire, Erika Von Stein. Enchanté Darling ~~

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 14/10/2017
MessageSujet: Re: Bonjour, Darling ~ (ft. Vincent)   Mar 17 Avr - 21:04




image
Bonjour, Darling ~

And just who the hell are you?

Vincent R. Snow
Erika Von Stein
-
-

C'était encore une journée comme les autres. Une journée comme ils les aimaient. Une journée tranquille passée devant son ordinateur à bosser où parfois à jouer lorsqu'il prenait une pause. Une cannette de boisson gazeuse se trouvait juste à ses côtés au cas où il aurait soif entre ces parties de jeux en ligne et son travail. Le jeune Vincent n'avait rien fait d'autre de sa journée. Enfin si, il avait tout de même nettoyé l'appartement. Même si cette journée ressemblait à toutes les autres, aujourd'hui quelqu'un allait venir. Venir pour s'installer dans la deuxième chambre de cet appartement. Oui, pour la première fois de sa vie le blond allait devoir faire colocation avec quelqu'un d'autre que ses soeurs. Ça changerait ces habitudes ça c'est certain. Il ne pourra plus autant se laisser trainer, même si de base il ne le faisait pas vraiment et il devra passer plus de temps dans sa chambre aussi. Les soirées cinéma au salon , c'était terminé, mais il n'avait pas le choix. Il n'avait pas le contrôle sur cela et bien sûr quand on lui avait demandé si cela le dérangerait il avait répondu non sans même réfléchir.

Du coup, le jeune homme le regrettait un peu maintenant. Il pensait pouvoir être seul, être tranquille dans ce nouveau pays. Faire ces petites choses sans être jugé par quelqu'un. Malheureusement son souhait n'allait pas se réaliser aujourd'hui, car il était persuadé que la personne en question allait lui mettre la vie dure. Sa négativité était légendaire. Jamais personne n'avait été sympathique avec lui, alors pourquoi ça serait différent maintenant qu'il avait changé de pays? Les gens trouvent toujours le moyen de le juger, ça en devenait pénible pour lui qui malgré tout tentait de ne pas se laisser affecter par cela. Sans grand succès. En tout cas, une chose est sur, il n'y a pas moyen qu'elle se plaigne de la propreté des lieux.

D'ailleurs, des questions étaient toujours en suspens dans sa tête. On lui avait surement donné les informations à ce sujet, mais il n'arrivait plus à s'en souvenir. C'était une fille ou un gars? Quel était son nom? Les questions de base qu'il aurait due savoir, mais voilà. Quand son ami lui avait annoncé au lieu de l'écouter, il avait préféré râler en silence. Bref, voilà la situation en gros. Vincent attendait avec une grande nervosité cette personne qui devait arriver très bientôt d'ailleurs. Il n'était pas du tout rassuré par cette nouvelle rencontrée. Qu'allait-il pouvoir lui dire? Devrait-il discuter avec elle pour faire connaissance ou bien juste la laisser se débrouiller dans son coin? La deuxième option lui plaisait bien plus, mais on doit s'y attendre avec une personne aussi réservée que lui.

Donc pour pas trop y penser. Il tentait de se plonger dans le travail ou ces jeux. C'était toujours ainsi qu'il arrivait à mettre de côté tous ces problèmes. Se plonger dans son petit univers à lui. Ou personne ne peut l'embêter ou lui faire du mal. Son casque sur la tête, il entama une nouvelle partie de son jeu vidéo préféré sans faire attention à l'heure. C'est que plusieurs parties plus tard qu'il réalisât que la personne en question n'était toujours pas là, alors qu'elle devrait l'être. Bon sang, il n'avait pas toute la journée à attendre lui. Tant pis si elle n'arrivait pas. Il allait verrouiller les portes et il allait devoir trouver un autre endroit ou dormir. En plus, c'était à lui de lui remettre la seconde clef des lieux.

Au bout d'un moment, le Canadien décida d'aller se préparer un petit truc à manger. Il se rendit dans la cuisine en jetant des coups d'oeil à l'heure de temps en temps. Son niveau de stress était très élevé en ce moment et plus elle mettait du temps à arriver plus ça augmenterait. Finalement, il opta pour un sandwich qu'il prépara en quelques minutes et commença à manger assit à la table. Un message finit par arriver sur son ordinateur portable. Un email de l'une de ses soeurs qui lui demandait des nouvelles. Tout en mangeant, il répondit à cette dernière rapidement. Toutes ses soeurs lui manquaient terriblement, il avait très envie de les voir, mais il avait choisi de venir ici pour débuter quelque chose de nouveau, alors il n'allait pas repartir maintenant.

Son sandwich s'était malheureusement fait pulvériser dans sa main lorsqu'il lut le passage concernant un certain garçon qui serait le petit ami de la plus âgée des trois filles de la famille. Bordel, le jeune homme n'était même pas là pour lui en faire baver à ce gars. Ouais, il n'a aucune confiance, mais il ne pouvait rien faire encore une fois. Impuissant face à la situation, Vincent lâcha un soupir avant de regarder son pauvre diner détruit. Merde. C'était le mot qu'il avait prononcé. Le blond termina cependant son repas et alors qu'il rangeait son bordel, il entendit quelqu'un frapper à la porte.

La nervosité était revenu direct. Il resta sur place, hésitant pendant quelques secondes, mais se décida d'aller ouvrir. Ça ne se fait pas de faire attendre quelqu'un comme ça. Il se dirigeait vers l'entrée. Qu'allait-il faire si cette personne était aussi horrible que tous ceux qu'il avait rencontrés à l'époque? Et si elle se moquait de lui pour toutes sortes de raisons? Il ne pourrait pas supporter de revivre cela, en plus cette fois il n'avait pas ses soeurs pour lui redonner. Une peur incontrôlable le prit, mais il finit par ouvrir la porte. À peine avait-il ouvert que la personne le salua.

Bonjour, Je suis la nouvelle colocataire, Erika Von Stein. Enchanté Darling ~~

Vincent resta figé sur place. Mon Dieu malheur. Une femme. Une femme plus âgée semble-t-il. Dieu sait qu'il a un gros malaise avec eux et il allait devoir faire coloc avec cette femme? Son ami voulait sa peau ou quoi? Le Québécois réalisa qu'il ne l'avait pas salué en retour. Zut, il a l'air d'un idiot maintenant. D'ailleurs c'est quoi ça? Darling? Il n'est pas son chéri, c'est quoi ce bordel? C'était peut-être une façon de s'exprimer bien à elle qui sait. Du coup, c'est pratique, elle semble parler français et anglais, ces deux langues principales, car il doit bien l'avouer le japonais n'était toujours pas excellent malgré l'entrainement. Enfin, il verra ça plus tard, ce n'était pas important. Il avala difficilement avant de prendre la parole d'une voix quelque peu embarrassée.

- Hum... Salut...

Wow, on repassera pour la qualité de l'accueil. Il scrutait la femme lui faisant face. Cheveux blancs, yeux bleus. Une belle femme quoi, mais il ne sait pas trop ou se mettre désormais. Interdiction à cette femme de voir son petit nid qu'est sa chambre, elle va le trouver extrêmement enfantin si elle voyait tous les jeux, matériel informatique, manga, cosplay et autres. Lui donner un truc en plus pour l'insulter ou le juger n'était pas son but. Après quelques minutes, il réalisa finalement qu'il se tenait toujours devant la porte et l'empêchait d'entrée en plus il ne s'était même pas présenté.

- Vincent Rhys Snow... Enchanté... Euh... Entre.

Il s'écarta finalement de la porte pour le laissé passé. Il se sent terriblement con, il est mal à l'aise comme pas possible. Il a juste envie d'aller se planquer dans sa chambre et ne plus en sortir. Peut-être devrait-il penser à installer un mini frigo? Il pourrait y rester plus longtemps sans crevé de faim... Il est prêt à tout pour éviter d'avoir contact avec d'autres personnes et surtout éviter d'avoir l'air ridicule devant quelqu'un.

@Shaynee sur Epicode



Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 14/04/2018
MessageSujet: Re: Bonjour, Darling ~ (ft. Vincent)   Mer 18 Avr - 1:00

Bonjour, Darling ~

La porte s’ouvrait par un jeune homme blond et avec d’étonnant yeux rouge. Il semblait juste un peu plus grand en taille cependant.
Ah merde. Bug ? Les gens bug toujours devant sa manière de parler. C’est en partie pour sa qu’elle a « putain de psycho » dans sa liste de surnoms. Il faudrait qu’elle se calme avec ses manies. Une fois elle a quand même dit « Chérie » en français a son patron allemand, en prime celui ci a compris car il faisait des cours de français. La honte. Il avait cru qu’elle lui faisait des avances en plus ce con. La double honte.
Mais non le jeune, semblait juste euh… timide ?

Hum... Salut...

Ah de nouveau merde. Elle avait l'impression qu'elle avait fait une connerie, mais c’est peut-être elle la connerie tout simplement. Il resta un peu figé en la regardant. Elle elle affichait toujours son fidèle sourire. Mais ce qui l’intriguait c’était les yeux de celui qui allait être son futur colocataire.

Vincent Rhys Snow... Enchanté... Euh... Entre.

Oh un étranger lui aussi alors ? C’est vrai qu’il avait pas l’aire d’un asiatique. Même si elle avait déjà vu pas mal d’asiatique blonds dans les séries qu’elle regardait. Car oui elle regardait toutes sorte de série. C’est une dramavore. Mais les blonds qu’elle voyait était des idoles ou alors des rebelles ou même des yakuza. Il n’avait pas l’aire d’etre un yakuza, du moins elle ne l’espérait pas. Et ils n’avaient pas des paires de yeux rouge. C’était un vampire alors ? Ouais nan faut qu’elle arrête de se faire des films.

Tes yeux… Ils sont vraiment magnifique….

Mais oui Rika continue dans ta bizarrerie ! C’est comme sa qu’on ose pas te parler. T’es trop franche et tu réfléchie pas a ce que tu dis. C’est comme sa qu’on te traitait de sorcière a sortir ton point de vue si ouvertement.
Au lieu de s’enfoncer dans sa merde elle préfère rentrer avec sa valise mais au final culpabilise qu’il l’ai trop mal pris, pourquoi ? D’abord elle l’appelle Darling, après elle dit que ses yeux sont beaux, même si c’était la vérité, elle devait être vraiment bizarre la en plus elle ne lui avait pas répondus a son enchanté. Elle comprendrait si il allait se protéger de sa connerie dans sa chambre.

Rah… pardon… je parle toujours trop, Enchanté Vincent

Elle ne sait même plus ce qu'elle dit mais elle réussi cette fois à fermé sa gueule et par dire darling. Si en plus elle recommence sa connerie, la c’est sur son étiquette de folle était fixée. Peut-Être même qu’elle était déjà fixée.

Mais tes yeux sont quand même très jolis.

Bon tu vas la fermez Miss chieuse ? Tu t’enfonce la.
Pour éviter de le faire la voila qui observe son nouvel environnement.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 14/10/2017
MessageSujet: Re: Bonjour, Darling ~ (ft. Vincent)   Jeu 19 Avr - 3:44




image
Bonjour, Darling ~

And just who the hell are you?

Vincent R. Snow
Erika Von Stein
-
-

Bordel il avait l'air d'un vrai con à parler juste en fragments comme ça. Même pas capable de faire des phrases complètes. Pourtant, la jeune femme ne dit rien, elle se contente de l'observer avec le même sourire sur le visage. Ça ne lui dit rien qui vaille. Il a toujours très fortement envie d'aller se cacher très loin. Les nouvelles rencontres ce n'est vraiment pas son fort, mais quand on passe sa vie sur un écran et à être rejeté c'est plutôt normal. Vincent est là, il attend contre la porte qu'elle décide d'entrer, même s'il aurait envie de la refermer sans la laisser pénétrer l'appartement. Oui c'est méchant, mais il se rendait compte qu'il n'était pas prêt à vivre avec une femme plus âgée. C'est quand même une femme plus âgée qui a tenté de faire des choses dégueulasses avec lui pour de l'argent. Un traumatisme qu'il ne pourra jamais se débarrasser. C'était beaucoup trop ancrer en lui pour cela, comme beaucoup de choses en fait. Bon après, le petit blond avait conscience que tout le monde n'était pas forcément pareil, mais voilà cela ne l'empêchera pas d'être craintif face à la nouvelle venue. Il pourrait essayer d'imaginer que c'est juste sa mère. Avec elle il n'est pas mal à l'aise... Ouais, non ça ne marchera pas....

Du coup, comme elle-est plus âgée peut-être aurait-elle souhaité qu'il la vouvoie? Car oui, il l'avait directement tutoyé sans même réfléchir. Ahalala tellement de problèmes alors qu'elle est arrivée il y a à peine quelques minutes. Que faire? Chez lui, les adultes ne s'offusquaient pas directement lorsqu'ont les tutoyaient, mais ici on est au Japon c'est différent. Enfin, elle n'est pas japonaise. Elle n'a aucun trait asiatique, donc avec de la chance elle ne relèvera pas se manque de respect. D'ailleurs, il avait su identifier un accent différent lorsqu'elle s'était adressé à lui. Elle parle français et anglais, mais Vincent était sûr qu'elle n'arrivait pas de là. Après ou exactement, il ne savait pas. Trop de mélange de langues pour lui. Puis, il n'a pas besoin de savoir ça maintenant. Un autre truc qu'il réalisa qu'il n'avait pas réalisé en ouvrant. C'est se masque ridicule qu'elle porte. C'est quoi ce truc? Elle a oublié de l'enlever peut-être? Un autre truc complètement inutile qui lui sortie immédiatement de la tête lorsqu'elle parla.

Tes yeux… Ils sont vraiment magnifique….

Huh? Ces yeux sont... Magnifiques? Gros silence. Le Canadien ne sait pas quoi dire et je crois bien que ces joues avaient pris une légère teinte de rouge, mais il avait rapidement baissé la tête en tirant quelque peu la gueule. Cette réaction pouvait être interprétée de toute sorte de manière. De la timidité ou même qu'il l'a mal pris. Ça, ça dépendra de la personne en face. En réalité, il était terriblement embarrassé et était persuadé qu'elle se moquait de lui. Ça commence bien dit donc... Déjà elle lui trouve quelque chose... Il aurait peut-être dû mettre des lentilles de couleur pour cacher cela aussi comme pour ces cheveux? Bref, cette femme est vraiment bizarre, mais il n'ose pas ouvrir la bouche pour dire ce qu'il en pense. Il reste silencieux, alors qu'elle entre enfin à l'intérieur. Le jeune homme referma derrière elle et étrangement la pièce lui paraissait bien petite tout à coup.

Rah… pardon… je parle toujours trop, Enchanté Vincent

Un faible "ce n'est rien" franchit ces lèvres. Tellement faible qu'elle ne l'avait sans doute même pas entendu l'ouvrir. Le jeune blond tentait par tous les moyens de se ressaisir, mais bon sang que cela aurait été plus simple si son coloc aurait été un gars. Bon peut n'être pas en fait... En fait, non ça aurait été presque pareil, il n'aurait juste pas eu le problème de malaise, c'est tout. Vincent, regardait du coin de l'oeil la jeune femme. Il ne savait pas trop qu'en penser pour l'instant. Elle a l'air bizarre et elle se moque de lui pour ces yeux, oui il y croit dur comme fer. En plus, elle décide de reprendre pour en rajouter une couche.

Mais tes yeux sont quand même très jolis.

Encore et toujours le silence. Cette fois, il avait même eu le réflexe de tirer un peu ces cheveux pour essayer de cacher ces yeux. Ouais, c'est con comme réaction, mais voilà. En plus, ils étaient beaucoup trop courts pour pouvoir les cacher de toute façon. Il avait fait cela pendant qu'elle regardait autour pour s'assurer de ne pas avoir l'air bizarre. Une fois de plus, il réalisa qu'il devait faire quelque chose, sans doute lui présenter les lieux. Vincent s'avança dans la pièce quittant la porte avant de prendre la parole en pointant les pièces pour lui expliquer où était quoi.

- Ta... Votre chambre se trouve ici... Ici, il y a la salle de bain et là-bas il y a ma chambre... Et ici, bah c'est le salon et la cuisine...

Description rapide et efficace, avec un Japonais pas très bon on doit l'avouer. Il avait encore son petit accent québécois aussi. D'ailleurs, il avait préféré ne rien dire concernant le compliment ou la moquerie concernant ces yeux. Il ne savait pas ce qu'il pourrait dire de toute façon. Le blond se retourna finalement vers elle et sortit de ces poches une clef qui devait appartenir à la jeune femme désormais.

- Voilà votre clef...

C'était réel. Il allait vraiment vivre avec elle. D'ailleurs, il avait rapidement changé en la vouvoyant. Il est silencieux de nouveau et il tend ladite clef à l'étrangère.

@Shaynee sur Epicode



Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 14/04/2018
MessageSujet: Re: Bonjour, Darling ~ (ft. Vincent)   Mer 25 Avr - 2:53

Bonjour, Darling ~

Elle devrait prendre des cours pour fermer sa gueule. Elle le voyait qu’elle était chiante la. Pire que la peste diront certains. Le silence qu’il y avait le prouvait. Elle l’avait probablement gênée avec sa remarque. Mais si ça réaction était un peu mignonne mais elle chassa cette idée assez rapidement car elle se connaissait trop. Si elle restait à y penser elle pourrait encore l’ouvrir pour le dire et la il va finir par la mettre à la porte.
Mais le plus jeune lui fit un peu visiter quand même ce qui la rassura. Même si il devait pensé qu’elle était folle au moins il le lui balançait pas les quatre vérités en face maintenant.

Ta... Votre chambre se trouve ici... Ici, il y a la salle de bain et là-bas il y a ma chambre... Et ici, bah c'est le salon et la cuisine…

Ah… voila il a tellement de bug que maintenant il la vouvoie. Ca lui donne l'impression d’être une vieille. Mais il était peut être un peu plus a l’aise comme ca alors bon elle ne lui reprocha rien. Elle regardait juste en silence een direction des lieu qui lui était présenté.
Elle le réalisa seulement un peu après mais il avait faire de n’être pas très doué avec le japonais. Mais elle n’etait pas vraiment mieux avec cet accent qui ne la quitte pas. Merci l’allemand….
Elle repris ses pensées quand Vincent lui tendait les clés. Les fameuses. L’allemande en tremblais des mains tellement qu’elle en stressait.

Voilà votre clef…

Elle les prit avec difficulté mais elle réussi. Enfin. Elle se retenu de pleurer de joie, elle voulait pas le traumatisé même si c'est probablement déjà fait.

Merci, mh… tu peux me tutoyer tu sais, mais si tu es plus a l’aise à me vouvoyer c’est No Problem ! C’est la première fois que je fais une collocation. Enfin une collocation ou l’autre ne part pas en m’insultant… M’enfin passons… Tu es plus à l’aise avec l’anglais ? Personnellement je suis Allemande et Française mais je me débrouille bien en anglais enfin mieux qu’en japonais…

Et voila. Elle recommence. Elle parle encore trop. En plus vu son nom il devait s’en douter qu’elle était allemande mais non il faut toujours qu’elle en rajoute une couche il va finir par partir en courant lui aussi ou surtout la foutre a la porte.

Ah désolée… je parle vraiment trop… Tu peux me frapper si j’en fais trop hein… ou me le dire aussi ça marche… non pas que je veuille me faire frapper hein… ou insulter mais sa j’ai l'habitude… et voila que je recommence …! Bon je vais arrêter hein. Enfin j’espère…

Elle en soupire et remarque l’heure. Non il ne faut pas. Elle doit résister. Pas devant lui. Non. Le fameux épisode qu’elle attentait était sortis depuis trente bonne minutes. La vendeuse ne voulait pas l’ouvrir la. Car sinon il allait vraiment la prendre pour une folle. Mais l’envie était trop tentante.

Euh… Excuse moi… Mais…

Elle continua avec des yeux scintillant. Elle ne tenait plus.

Je peux avoir le code internet ? Je sais c’est vraiment pas polie… Mais l’épisode est sortis… Et je dois savoir la suite… Je comprend si tu a envie de me traité de tout les noms mais… c’est vraiment important pour moi !

C’est sur il va la foutre a la porte. Elle espérait au moins que se soit après l’épisode.

Codage par Libella sur Graphiorum


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 14/10/2017
MessageSujet: Re: Bonjour, Darling ~ (ft. Vincent)   Sam 28 Avr - 1:17




image
Bonjour, Darling ~

And just who the hell are you?

Vincent R. Snow
Erika Von Stein
-
-


Ce petit bout de métal suspendu dans les airs tenus par une main presque tremblante. Vincent était nerveux comme pas possible juste à remettre la clé à cette jeune femme. Et si elle lui touchait la main? Bon il tentait, sans succès, de se dire qu'elle n'allait pas le bouffer, mais justement il n'en sait rien de ça. C'est peut-être une sale folle comme l'était l'amie de sa mère autrefois? Lorsqu'elle a voulu faire des choses avec lui, pour de l'argent en plus. Ça lui donne presque envie de vomir juste à y repenser, mais il ne faut pas. Il va avoir l'air de quoi s'il se met à dégueuler partout devant cette jeune femme. Elle va rien comprendre et elle va le trouver bizarre. Si ce n'est pas déjà le cas. En tout cas lui, il ne se gêne pas pour se dire dans sa tête qu'elle est étrange. Il n'ira cependant pas lui dire directement, au cas où elle déciderait de le bouffer ensuite. Oui, le jeune otaku est traumatisé à vie. En fait, il aurait sans doute besoin de consulter un psychologue à cause de tous les problèmes qu'il a rencontrés dans sa vie, car les pensées suicidaires malheureusement ne sont jamais complètement partie, même aujourd'hui alors que sa vie se porte beaucoup mieux. Enfin voilà, il n'a jamais parlé de cela à personne, ni à sa mère, ni à ses soeurs ou même son ami qui l'héberge ici. Après "ami" est un bien grand mot. C'est surtout un collègue, son propriétaire et un pote avec qui il joue en ligne, sinon il le voit uniquement lors des réunions du boulot. Ce qui est assez rare. Il connaissait autrefois ces problèmes financiers, mais ça s'arrêtait là.

Après, il avait plusieurs potes sur le net, mais il n'allait pas leur parler de ces problèmes avec eux. À part des mots encourageants, ils ne pouvaient pas faire grand-chose pour lui et il n'en voulait pas de toute façon. Autrement, en restant enfermé presque 24h sur 24, il faut bien qu'il aille chercher de la bouffe de temps en temps pour pas crevé hein, n'était pas le moyen idéal de se faire des amis. Bref, ce n'était pas le sujet. Le sujet était cette femme en face de lui avec qui il allait faire colocation et il redoutait le pire. Il mentirait s'il disait qu'il n'avait pas peur d'elle. Peut-être devrait-il poser une serrure sur la poignée de sa porte? Pour l'empêcher d'entrer comme ça. Bien sûr que non. Le Canadien n'avait pas vraiment le droit, l'appartement ne lui appartenait pas, il ne pouvait pas faire des modifications comme ça sans demander l'avis du propriétaire. Donc, il ne le fera jamais. En tout cas, il attendait qu'elle prenne cette chose qui permettrait d'ouvrir la porte et qui scellerait pour les prochaines années leur colocation. Vincent espérait fortement pouvoir un jour oublier ce malaise qu'il ressentait, sinon sa vie risquait d'être terriblement chiante s'il ressentait cela à chaque fois qu'elle était dans la même pièce. La voilà qui prennent les clés avec difficulté. Trop bizarre cette femme. D'ailleurs, il était toujours en train de se demander d'où son accent pouvait venir, mais en se rappelant de son nom, il avait bien vite fait le lien. Qu'il est con de ne pas avoir pensé à ça. Mais bon en la voyant arriver, il avait bug Guer et avait presque réussi à oublier tous les mots prononcés par l'étrangère.

Merci, mh… tu peux me tutoyer tu sais, mais si tu es plus a l’aise à me vouvoyer c’est No Problem ! C’est la première fois que je fais une collocation. Enfin une collocation ou l’autre ne part pas en m’insultant… M’enfin passons… Tu es plus à l’aise avec l’anglais ? Personnellement je suis Allemande et Française mais je me débrouille bien en anglais enfin mieux qu’en japonais…

Tiens elle a remarqué pour le changement. Elle veut se faire tutoyer, mais le plus jeune ignore s'il devrait. Vouvoyer laisse une sorte de distance entre les deux personnes, contrairement au tutoiement qui est plus amical. Il ne sait pas trop et il se casse la tête avec pas grand-chose en fait. Du coup, voilà qu'elle rajoute un nouveau mot anglais dans sa phrase. Trop bizarre sa façon de s'exprimer et surtout les choses qu'elle lui dit. Au moins, elle est honnête... Il aurait très bien pu l'insulter aussi en la traitant de bizarre, mais au finalement il n'avait pas voulu paraître impoli avec elle a leur première rencontrée. Il est bien élevé le petit Vincent quand même. Elle lui doute également la confirmation. Elle est bien Allemande et elle parle quatre langues. Il pourrait presque être impressionné, mais il en parle trois lui. Anglais, français, japonais et même un peu d'espagnol. Bah oui, il y avait des cours d'espagnol à son école. Au moins, ils n'auront aucun problème pour communiquer ensemble. Enfin... Il ne parle pas beaucoup, donc... Peut-être que si en fait.

Ah désolée… je parle vraiment trop… Tu peux me frapper si j’en fais trop hein… ou me le dire aussi ça marche… non pas que je veuille me faire frapper hein… ou insulter mais sa j’ai l'habitude… et voila que je recommence …! Bon je vais arrêter hein. Enfin j’espère…

La frapper? Jamais de la vie, il n'a pas envie de frapper qui que ce soit, même si la personne est chiante à mourir ou énervante. Les conséquences peuvent être désastreuses. Vincent réalise qu'il est resté planté comme un piquet la bouche bien fermé, alors qu'elle parle sans arrêt pour dire toutes sortes de choses qu'il a écouté attentivement en plus. Il ne sait toujours pas quoi lui répondre. Oui franchement, il est asociale puissance 1000. Peut-être qu'un jour il arrivera à lui dire de fermer son clapet qui sait? Pour l'instant pas le cas, mais étant un être qui râle énormément ça finirait sans aucun doute par sortir. Peut-être allait-il le regretter peut-être pas non plus. Mais une chose est sûre son côté râleur allait ressortir tout ou tard. Du coup, voilà qu'un nouveau silence s'installe. Du moins, pendant à peine quelques secondes avant qu'elle reprenne.

Euh… Excuse moi… Mais…

Quoi encore? Elle va lui reparler de ces yeux? Elle va redire plein de trucs inutiles dont il ignore quoi répondre? Vincent se prépare à tout, alors qu'il n'a toujours pas ouvert la bouche. C'est presque effrayant de parler si peu.

Je peux avoir le code internet ? Je sais c’est vraiment pas polie… Mais l’épisode est sortis… Et je dois savoir la suite… Je comprend si tu a envie de me traité de tout les noms mais… c’est vraiment important pour moi !

Hein? Cette femme regarde des séries? Qui l'aurait cru. Pas lui en tout cas. Une femme aussi jolie ne pouvait pas s'intéresser à ce genre de choses d'après lui, mais bon on dirait qu'il s'était complètement trompé. En plus, cela l'intrigua. Un épisode qui venait tout juste de sortir. Lui aussi attendait justement des épisodes aujourd'hui regardait-elle la même chose que lui? Pas possible, c'est surement une série pour filles ou un truc dans le genre. Sans un mot, il se retourne pour aller vers le comptoir attrape un stylo et un bout de papier est écrit dessus le mot de passe du wi-fi. Il revient ensuite vers elle et lui tend le bout de papier. Une fois de plus d'une main hésitante.

- Tiens, garde le au cas où.

Il n'aimait pas trop donné ce genre d'information, surtout qu'il avait lui-même configuré le tout à son gout. Bah oui c'est un fou d'informatique après tout. Cependant, il n'avait pas le choix de lui remettre, il ne pouvait pas l'empêcher d'aller sur le internet à cause de ces principes d'un mot de passe, ça ne se donne pas". Il réfléchissait à autre chose en même temps. Devrait-il lui demander? Devrait-il oser? Hésitant, il finit par ouvrir la bouche. Peut-être était-ce quelque chose qui permettrait une meilleure entente.

- Vous... Tu regardes des séries?

Voilà qu'il repasse au tutoiement, mais bon c'est plus simple et ça ne semble pas la déranger alors pourquoi pas? Sa question était simple, mais il ne s'arrêta pas là se rappelant d'une question qu'elle lui avait posée quelques minutes plus tôt à laquelle il n'avait pas répondu. Oui, il a un léger décalage pour répondre à des questions le jeune homme.

- Et pour te répondre... Je suis Canadien, alors je suis plus à l'aise avec l'anglais et le français également...

Bravo Vincent, des jolies phrases complètes. C'est un gros progrès ! Même si ces réponses sont toujours affreusement courtes.


@Shaynee sur Epicode



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bonjour, Darling ~ (ft. Vincent)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bonjour, Darling ~ (ft. Vincent)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Adieu Haiti, Bonjour Dominicanie
» bonjour [pv Petit Matin]
» Bonjour de Thibaut
» bonjour de la lituanie
» bonjour !!! samedi 22 01 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Coin RP :: Quartier Résidentiel :: Vincent & Erika-