AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Le deal à ne pas rater :
Jusqu’à 50% de remise sur la boutique en ligne Nike France
Voir le deal

Partagez
 

 Just a Little Sleep. [Zeph]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yackov M. Andrews


Yackov M. Andrews
Messages : 22
Date d'inscription : 13/04/2018
Just a Little Sleep. [Zeph] Empty
MessageSujet: Just a Little Sleep. [Zeph]   Just a Little Sleep. [Zeph] Icon_minitimeJeu 18 Juil - 15:02

Just a Little Sleep.
†Zephyr Martel†

Ah encore un soupire.... mon rattrapage de connerie était surement raté.
Mais il fallait vraiment que je me calme a le regarder autant. En plus j'avais terminé ma bière alors je ne pouvais pas détacher le regard pour ca. Mais je me faisait violence et regarda a coté. Good job Yaya...

Et moi je n'ai aucune envie que tu me raccompagnes chez moi et que tu te fasses tabasser sur le chemin du retour. Je vis dans un coin pas très recommandable, alors tu risques d'avoir du mal à rentrer seul.

Ah... En effet j'aimerais rester un un seul morceau c'est déja difficile de rester sans blessure pour moi. Quartier peu recommandable ? ah bon ? Bah c'est sur que les gens doivent se dire ca tout de suite mais pas moi. Le prince continua apres un moment de réflexion.

Enfin tu as raison sur un point, je me sens pas bien et je vis loin. Ça me casse les pieds de l'admettre, mais j'arriverai pas à m'y rendre.

Ahh, intéressant, il allait venir ? Je l'espérais du plus profond de mon etre. Oui ce type était amusant. Il se leva sur ses mots en se tenant au bar au début. En effet il avait l'aire pas au top... Pendant un instant j'ai cru qu'il allait partir mais non.

Je veux bien aller chez toi... Si ça ne t'embête vraiment pas, mais garde ton lit. C'est un peu trop bizarre.

Ah oui il a raison. Quel idiot d'avoir proposé ca aussi.... Mon attention se porta sur lui et compris tout de suite qu'il fallait mieux qu'il se repose au plus vite, je paye donc en laissant un pourboire pour le bandage et m'éclipse du bar. Mais en veillant a se que le prince me suivent. Et qu'il ne se casse pas la gueule.
J'avais de la chance , cinq petites minutes de marche et nous voila chez moi. Je le laissait entrer dans un duplex a 4 pièces. Une cuisine aménagé qui donne sur le salon et un bureau ouvert en bordel et a la mezzanine ma chambre et une salle de bain.

Je te presente mon canapé ! Cher prince !

Je lui souriait et lui désigna le fauteuil en question avec un plaid dessus avant de refermer derrière lui.

Fais comme chez toi !

Je me disait aussi qu'il avais peut etre de la fièvre mais j'attend un peu avant de voir.
Revenir en haut Aller en bas
Zephyr Martel


Zephyr Martel
Messages : 104
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 27
Just a Little Sleep. [Zeph] Empty
MessageSujet: Re: Just a Little Sleep. [Zeph]   Just a Little Sleep. [Zeph] Icon_minitimeJeu 1 Aoû - 6:51

Yackov & Zephyr
" I've had enough of running away. Now I've got something I want to protect. It's you."
Une fois l'invitation acceptée, le brun ne rajouta rien de plus avant de se lever à son tour et de payer nos consommations. J'attendis simplement tourner vers l'extérieur le temps qu'il termine ces affaires. Nous quittions ensuite le bar tranquillement. Je marchais légèrement derrière lui, ne sachant pas où il habitait. Pendant notre courte marche, j'essaya de me concentrer sur autre chose que mon mal de crâne qui s'intensifiait. Je crois que j'ai complètement oublier mes médicaments chez moi en plus. J'ai pas de sac avec moi et ils ne sont pas dans mes poches, alors je suis un peu fichu. Tant pis pour moi, mon médecin m'avait conseillé de toujours les avoir sur moi au cas où je me sentirais mal. J'essaye donc de ne pas être malade en chemin, en plus je vois toujours troubles.

Mon regard s'arrête un moment sur le dos du jeune homme prêt de moi. Être aussi gentil, ça en devient presque naïf à ce point, j'ai l'air louche, qu'il le pense ou non. Par chance, je ne profitais pas trop de sa gentillesse. Du moins, le moins possible, je vais quand même aller envahir son espace personnel le temps d'une soirée et surement une nuit. En plus de lui avoir fait payer les bières. J'ai un peu profiter quand même, mais ça aurait pu être pire avec d'autre. Il doit savoir ce qu'il fait de toute façon, c'est un avocat, il est capable de juger un minimum les gens... Il ne m'aurait sans doute pas aidé, si je me serais montrer violent plus tôt dans la journée.

Nous approchions de l'endroit où il habitait lorsque je commença avoir froid, mais anormalement froid. J'espère que j'ai pas de la fièvre en plus, ça serait vraiment problématique. J'essaye de ne rien montrer, fidèle à moi-même. Nous arrivions ensuite chez lui. Un petit duplex avec quelque pièce, rien d'extravagant, ce qui est étonnant pour un avocat. Je croyais que ces gens avaient des salaires énormes. Je me serais tromper? Ou alors il essaye de vivre modestement, ce que je peux comprendre, les grandes maisons ça ne sert strictement à rien. Je remarque également le bordel du bureau. J'espère qu'il n'est pas trop occupé, ma présence sera juste une nuisance dans ce cas.

Je te presente mon canapé ! Cher prince !

Il me sortit de mon observation des lieux en m'indiquant le canapé en question en me souriant avec ce petit surnom étrange qu'il m'a trouver. Les surnoms ne me posent pas vraiment problème de toute façon, sauf si c'est vraiment stupide. Je m'avance dans la pièce un peu plus pour lui permettre de fermer derrière nous avant d'entendre sa voix derrière moi.

Fais comme chez toi !

J'enleva mes chaussures pour éviter de salir son plancher avec mes vieilles bottes que j'ai depuis assez longtemps déjà. Je tourna la tête vers lui quelques instant pour m'adresser à lui.

- Merci.

Avais-je dis tout simplement avant d'aller directement m'asseoir sur le canapé du brun. Je crois m'être laissé pratiquement tomber dessus penchant ma tête vers l'avant et posant ma main sur mon front chaud. J'aimerais vraiment que ce soit à cause du fait que j'ai marcher jusqu'ici sous la chaleur, mais j'ai froid, donc ce n'est pas à cause de ça. Je dois avoir une légère fièvre. C'est légèrement emmerdant, je ne voulais pas être malade chez un inconnu. Un type grand et costaud avoir de la fièvre, alors qu'il fait beau et chaud, c'est un peu honteux. Il ne sait pas que je suis plus gravement malade au fond. Je devrais essayer de dire quelque chose pour détourner l'attention du brun, mais non, je reste silencieux en espérant que la douleur à ma tête se calme. Puis, il a sans doute remarqué que je ne suis pas très loquace.
© ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
Yackov M. Andrews


Yackov M. Andrews
Messages : 22
Date d'inscription : 13/04/2018
Just a Little Sleep. [Zeph] Empty
MessageSujet: Re: Just a Little Sleep. [Zeph]   Just a Little Sleep. [Zeph] Icon_minitimeDim 11 Aoû - 2:49

Just a Little Sleep.
†Zephyr Martel†

Je voyais bien qu'il n'étais pas tres expressif, physiquement surtout mais j'étais doué, sans me vanter, pour voir les émotions dans les yeux. Lui il m'a pas fallut 15 ans pour comprendre qu'il n'était pas dans son assiette. Ou alors il me détestait. Ouais non il ne serais pas venus. Ou alors c'est un psycopathe et il veut me tuer ?!

Merci.


Ah retour sur terre. Je vois qu'il a enlevé ses chaussures et qu'il semble vraiment pas bien. Mais il ne me connais pas alors je pouvais rien faire. Mais si sa se trouve c'était l'alcool. Je préfère attendre un peu. Je va dans mon bureau ranger et faire le point sur mon client actuel, je n'allais pas le regarder il se sentirais mal à l'aise. Une fois mon bureau a peu pres ranger, enfin j'avais remis le bordel droit et rassembler juste les papiers qui traine.

Je regarde l'heur sa faisait a peine un quart d'heur. Il était peut etre en train d'essayer de s'endormir. Je veux pas m'imposer. Il doit se reposer. Alors je feuillette les infos de mon clients. Un homme qui s'est fait arnaquer auprès d'une grande entreprise et celle ci veut le faire taire en l'envoyant en prison 10 ans. Un soupire s'échappe de ma bouche. Il était innocent, alors j'allais devoir réfléchir a un deal intéressant. Peut etre le paiement d'un repas. Il n'étais pas bien riche, sinon je lui aurait demandé un mois de loyer. Je fonctionne comme ca maintenant.

Il s'est passé une bonne dizaine de minutes avant de me décidé d'aller voir le malade. En passant par ma salle de bain pour prendre la trousse de premier secours. Ca me faisait bizarre de ne pas la prendre pour moi. Rendus a coté je lui met un verre d'eau frais avec un médicament pour la fièvre. J'allais partir mais je décide de finalement aller humidifier un peu une serviette d'eau fraiche et de revenir lui la mettre sur le front et lui enlevant doucement sa main. Il était peut-etre endormi alors je ne voulais le réveiller. Mais je preferais rester a coté, on sait jamais si il était allergique au médicament que je lui proposais.

Je n'a pas pu m'empêcher. Il était quand même chez moi j'avais pas envie qu'il meurt dans mon appartement. Alors c'est normal de s'occuper de quelqu'un de malade chez soi ? Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Zephyr Martel


Zephyr Martel
Messages : 104
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 27
Just a Little Sleep. [Zeph] Empty
MessageSujet: Re: Just a Little Sleep. [Zeph]   Just a Little Sleep. [Zeph] Icon_minitimeLun 12 Aoû - 6:23

Yackov & Zephyr
" I've had enough of running away. Now I've got something I want to protect."

Je n'avais pas bougé pendant plusieurs minutes. Je voulais attendre que la chaleur descende un peu, mais je dois me rendre à l'évidence. Ça ne risque pas de partir en quelques minutes. Ce n'est pas qu'un coup de chaleur, c'est bien de la fièvre. De la fièvre causée par cette maladie qui me ronge tranquillement. Je regrette de plus en plus l'oublié de mes médicaments chez moi. Je dois vraiment y penser la prochaine fois. Mon hôte décida d'aller s'occuper à faire autre chose pendant ce temps, me laissant tranquille un moment. Je pouvais donc me reposer sans être dérangé, bien que j'aie préféré être chez moi, plutôt qu'ici. Je n'aime pas du tout me sentir envahissant. Je ne devrais pas être ici, je suis un vrai boulet. Avoir un malade sur les bras, en plus un inconnu malade, ça doit être désagréable. Enfin, c'est lui qui m'a invité, il n'avait qu'à pas le faire s'il ne voulait pas se retrouver avec un malade.

Je me laissai doucement glisser pour m'allonger sur le canapé du brun. Je vais essayer de dormir, ça passera probablement après une petite sieste. Avant de fermer les yeux, je jetai un petit coup d'oeil au plus jeune qui se trouvait dans le bureau plus loin. C'est rare de tomber sur quelqu'un comme ça ici. Surtout quelqu'un venant en aide à quelqu'un comme moi. Ça me fait bizarre, mais je lui étais reconnaissant d'un côté. Même si j'ai failli me tuer tout à l'heure en pleine rue à cause de lui. Bon je ne suis pas rancunier, donc je ne lui en veux plus. Il m'a payé une bière et m'a invité chez lui alors que je ne vais pas bien, je serais vraiment un vrai con si je lui en voulais encore pour ça. Je le quittai des yeux après un moment afin de les fermer doucement, gardant une main contre mon front.

J'essaye de dormir, mais j'ai du mal. Probablement, car je ne suis pas chez moi. D'un côté, même chez moi j'ai du mal à dormir, mes colocataires sont vraiment pénibles aussi. Toujours à faire pleins de bruit. Ce que j'aimerais pouvoir me payer mon propre appartement. Ou bien avoir des colocataires normales, même si je suis moi-même très peu normal. Je ne devrais pas les juger, tout le monde à un passé, plus ou moins difficile. Je ne les connais pas assez. Bref, peu importe. Je réussis tout de même à oublier les bruits des alentours et tomber tranquillement dans un demi-sommeil. Enfin jusqu'à ce que je sente quelque chose déplacer ma main et quelque chose de froid sur mon front. Bon, il m'a réveillé, mais ce n'était pas pour quelque chose de mal. Cette serviette sur mon front était bien appréciée.

J'ouvre enfin les yeux et tourne ma tête dans sa direction. Je remarque au passage un médicament avec un verre d'eau près de moi. Ce n'était pas mes médicaments, mais ça allait faire l'affaire pour aujourd'hui. Je me redresse doucement tenant la serviette contre mon front et prit rapidement le médicament qu'il m'avait apporté.

- Je te remercie... Et désolé pour ça. T'occuper d'un inconnu ne devait pas trop faire partie de tes plans du jour.

J'avoue, je me sens vraiment pas bien de profiter de sa gentillesse comme ça. Il avait probablement beaucoup mieux à faire.
© ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
Yackov M. Andrews


Yackov M. Andrews
Messages : 22
Date d'inscription : 13/04/2018
Just a Little Sleep. [Zeph] Empty
MessageSujet: Re: Just a Little Sleep. [Zeph]   Just a Little Sleep. [Zeph] Icon_minitimeLun 19 Aoû - 22:28

Just a Little Sleep.
†Zephyr Martel†

L'hisoire du type qui s'est fait arnaquer c'est fait.. Bon il m'en restait une affaire problématique. Un type pervers narcissique qui me demandait de le défendre. Apparemment plusieurs jeunes, femme ou homme, l'aurait rencontrer se baladant à poil avec un miroir. Un soupire s'échappe encore. Comment on pouvait être aussi débile ? Avoir cette idée ? Pourquoi il voulait que je le defende aussi ? Il est bête ou quoi ?!

Je te remercie... Et désolé pour ça. T'occuper d'un inconnu ne devait pas trop faire partie de tes plans du jour.

J'avais oublié mon malade, je m'étais installé avec le dossier un pervers dans la main contre le canapé en étant assis par terre a l'origine pour pouvoir changer la serviette plus souvent. Son intervention me fis presque sursauté tellement que j(étais dans mes pensées ? Il m'avait entendus souffler pour qu'il me dise ca ? Ou il était pas habitué a la gentilesse ?

C'est vrai que avec ce monde corrompus des que quelqu'un était gentil on pourrait pensé qu'il y a quelque chose qui se cache. C'est pour ca que ce monde me désespère. Je suis gentil et je m'en prend plein la tête peut etre parce que justement je le suis trop ? Mais le suis je vraiment ? Bon arrete de pensé a ca et occupe toi de la personne sur ton canapé Yackov !

Ah, pardon je t'ai réveillé ? Non ne t'en fais pas. Je prefère m'occuper d'un prince que d'un pervers

J'agite les documents avant de les poser sur la table de salon. J'avais mal a la tête moi aussi tiens.

J'ai des migraines a cause de la débilité de cette affaire... Le deal sera de tuer le président américain si ca continus... Il me fera pas chier comme ca...


Je marmonne a moitié, enfin je rale surtout... Je me leve pour me prendre aussi un médicament, mais spécial migraine comme ils disent et retourne pres de mon hote.

Ca a pas l'aire d'aller mieux... tu ferais mieux de dormir, je te proposerais bien mes cachets pour dormir mais ils sont plutot fort, alors je prèfère pas le donner à un malade...

J'étais une vrai piplette ma parole... Si sa s'trouve il va s'endormir aux sons de mes paroles tellement que je parle...
Revenir en haut Aller en bas
Zephyr Martel


Zephyr Martel
Messages : 104
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 27
Just a Little Sleep. [Zeph] Empty
MessageSujet: Re: Just a Little Sleep. [Zeph]   Just a Little Sleep. [Zeph] Icon_minitimeMar 20 Aoû - 7:26

Yackov & Zephyr
" I've had enough of running away. Now I've got something I want to protect."

Je n'aime vraiment pas me sentir comme ça. Cette impression d'envahir l'espace de quelqu'un, c'est désagréable. J'ai toujours détesté quand on envahit mon espace, alors ce n'est pas pour faire subir la même chose à quelqu'un d'autre. Quelqu'un que je connais à peine en plus, que j'ai rencontré il y a quelques heures seulement. Si ça serait un proche, ça serait déjà moins pire, mais je n'ai pas réellement d'ami ici. Du moins, je n'en ai plus. Je suis arrivé ici beaucoup trop récemment, mais amis d'enfance m'ont probablement oublié et si ce n'est pas le cas, ils ne me reconnaîtront probablement pas avec ma tête. En réalité, je n'ai jamais eu de vrais amis, à part James, même aux États-Unis. Bref, je doute être capable de me faire mes amis avec mon allure, je fais peur à tout le monde, sauf... Lui. Tant mieux d'un côté, j'aurais eu du mal sinon.

Du coup, lorsque je m'étais adressé à lui, cela sembla le surprendre. Il en sursauta presque. Il devait penser que je dormais, c'était presque le cas, mais bon j'ai un sommeil très léger. Puis, le froid contre mon front ma surprit aussi. Je suis également surpris de le voir assit là, près de moi et surtout assit par terre. Je vais me sentir mal de prendre toute la place sur le canapé. Dommage que je suis un géant, il aurait pu avoir un peu de place, si j'étais plus petit. Je vais vraiment finir par me sentir très mal si ça continue. D'ailleurs, que faisait-il là? Il n'était pas obligé de rester à côté de moi non plus, je ne voulais pas l'empêcher de faire ces affaires. Vraiment ce gars est beaucoup trop gentil.

Ah, pardon je t'ai réveillé ? Non ne t'en fais pas. Je prefère m'occuper d'un prince que d'un pervers

Encore ce petit surnom. Un prince. Franchement, je n'ai rien d'un prince, mais bon je ne vais pas m'en plaindre. Ce n'est pas l'un des pires surnoms qu'on m'a donnés, en fait, il est plutôt pas mal. Mais du coup... Qui est ce pervers dont il parle? Je compris rapidement lorsqu'il agita des documents. Un client peut-être? Je suis assez curieux de savoir pourquoi il le traite de pervers, mais ce n'était pas de mes affaires. C'était probablement son boulot, je n'avais pas à y mettre mon nez, alors j'allais garder ma curiosité pour moi. Puis, je n'ai pas une assez bonne vue pour voir les documents poser sur la table. J'ai qu'un oeil fonctionnel aussi, ça n'aide pas beaucoup.

J'ai des migraines a cause de la débilité de cette affaire... Le deal sera de tuer le président américain si ca continus... Il me fera pas chier comme ca...

Ça me confirme que ça a rapport à son travail. Ça pourrait presque me faire sourire, si je n'étais pas si inexpressif. Ce dossier semble bien le faire chier, mais bon le boulot, c'est le boulot, faut faire avec les merdes qui nous tombent dessus. Je préférai ne pas parler, de toute façon je ne trouvai rien à dire sur ça. Il râlait, alors je le laissais râler, ça fait du bien parfois de parler de ce qui nous fait chier à quelqu'un d'autre et je suis assez disposé à l'écouter en ce moment. Puis, ça ne me dérangeait pas. Trop de mal à dormir et ça me change les idées. Il me laissa ensuite pour faire quelque chose avant de revenir à sa place.

Ca a pas l'aire d'aller mieux... tu ferais mieux de dormir, je te proposerais bien mes cachets pour dormir mais ils sont plutot fort, alors je prèfère pas le donner à un malade...

On est vraiment deux contraires, il parle vraiment beaucoup. Il va finir par me trouver très ennuyeux à parler si peu. Enfin, ça c'est s'il ne pense pas que je le trouve trop bavard. C'est vrai qu'il parle beaucoup, mais d'un côté ça compense avec mon silence. Ce n'est pas forcément un problème pour moi. Je ne suis pas fort pour les discussions, mais ça me dérange pas que quelqu'un me parle beaucoup. Enfin, tout dépend des personnes. Si c'est mes colocataires, là ça me fait chier. En tout cas, il avait raison, je devais vraiment essayer de dormir... J'aimerais que ce soit si simple et j'aurais bien pris ces cachets, mais je doute que le mélange de tous les médicaments que je prends, plus celui que je viens de prendre sa face bon ménage.

- Ne t'inquiète pas pour ça, de toute façon, je prends d'autres médicaments puissants, alors il vaut mieux que j'évite de faire toute sorte de mélange... Je risque d'avoir d'autres problèmes plus graves qu'une simple fièvre.

J'aimerais bien éviter une surdose, ce n'est pas génial. Je vais peut-être mourir très jeune, mais je n'ai pas envie de crever à cause d'un trop plein de médicaments. En fait, je n'ai pas envie de partir maintenant. Je le regarde toujours avant de reprendre la parole.

- Mais merci quand même... Je vais essayer de dormir, mais tu n'as pas à rester là, à veiller sur moi, je ne vais pas mourir tu sais.

Pas aujourd'hui du moins. Je finis par fermer de nouveau mes yeux en retournant ma tête dans sa position initiale et relâchant la serviette posée sur mon front qui n'était plus aussi froide que tout à l'heure. Forcément, mon front est brulant en ce moment.
© ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
Yackov M. Andrews


Yackov M. Andrews
Messages : 22
Date d'inscription : 13/04/2018
Just a Little Sleep. [Zeph] Empty
MessageSujet: Re: Just a Little Sleep. [Zeph]   Just a Little Sleep. [Zeph] Icon_minitimeDim 1 Sep - 0:10

Just a Little Sleep.
†Zephyr Martel†

Il parle pas beaucoup, j’ai l’impression de parler a sa place, c’est plutôt drôle. Même si je dois etre vraiment chiant a parler autant. Ferme la Yack et laisse le dormir ! Bon sang. J’en rate pas une moi. Je posais un regard sur lui. Son état m’inquiétait. Qui ne le serait pas devant quelqu’un de malade ? Il est beau oui mais se n’est pas pour ca. Il est amusant aussi mais pas non plus pour sa ! Il était malade ! J’essaye de me persuader ou quoi ?

Ne t'inquiète pas pour ça, de toute façon, je prends d'autres médicaments puissants, alors il vaut mieux que j'évite de faire toute sorte de mélange... Je risque d'avoir d'autres problèmes plus graves qu'une simple fièvre.


Médicaments puissant ? Il avait un problème ? Il était réellement tres malade ? A quel point ? Mais sa ne me concerne pas pourquoi je pense a sa…. Je le laisse continuer, toujours en le regardant. Mais je ne rappelle qu’il avait l’aire mal a l’aise devant mon regard alors je préfère regarder ailleurs.

Mais merci quand même... Je vais essayer de dormir, mais tu n'as pas à rester là, à veiller sur moi, je ne vais pas mourir tu sais.


J’espère bien ! Si il ose mourir je le réanime ! Je ne laisserais personne mourir sous mon toit ! D’ailleurs il parle pas mal ! C’est bien… hum bon je vais arrêter, en plus il faut que j’arrête, il a raison d’un coté je ne suis pas obligé de veiller sur lui d’aussi près…. C’est bizarre sinon.

Tu n’a pas intérêt ! Je ne laisserais personne mourir sous se toit ! De mon vivant du moins…

Je décide ensuite de juste de me lever pour aller refroidir la serviette et la lui redonner, enfin la remettre et me rediriger vers mon bureau poser mes affaires. Je restais travailler un moment avant d’en avoir un mal de crane horrible. Bon il faut changer d’aire alors…. Je me dirige vers un cage de rongeur assez grande. Pour retrouver ma petite boule de poil, la plus adorable de l’univers…. Milyy ! Un adorable chinchilla, Milyy voulait dire « mignon » en russe, je n’ai pas tellement chercher plus… seulement voila… Elle est mignonne mais hyper active… Alors des que je lui ouvre elle s’échappe de la cage.

Je me retrouve a la chercher partout dans mon appartement, heureusement aucune fenêtre n’étaient ouverte, mon exploration se commence avec le salon, avec le plus grand des silence pour ne pas réveiller mon hote mais pas de Milyy, ensuite la cuisine avec toujours du calme mais je me prend dans un chaise en jurant interieurement, priant qu’il entende pas et qu’il ne soit pas réveiller. Mais pas de Milyy non plus, alors je monte, la salle de bain et les toilette étaient fermé alors pas la, et je la trouve sur mon lit.

Ah… ! Milyy...!

Je le souffle, car c’est une mezzanine, il pourrait l’entendre… Enfin se réveiller. La petite s’échappe au dernier moment et me ramène en bas. Dans le salon, elle fais au moins quatre fois le tour de la pièce. Seulement quarte mais moi je la suis et je n’arrive pas a l’attraper. Je me cogne dans la table et m’étale sur le roux. Couché. J’ai juste le temps de poser ma main sur l’oreiller pour éviter de l’embrasser. Oui j’aurais totalement pu sans se relfex.

Ah ! Dé-Désolé !


Du coin de l’oeil je vois Milyy se nettoyer sur la table du salon juste a coté. Sérieusement … ? Haha cette situation c’est un cliché ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Zephyr Martel


Zephyr Martel
Messages : 104
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 27
Just a Little Sleep. [Zeph] Empty
MessageSujet: Re: Just a Little Sleep. [Zeph]   Just a Little Sleep. [Zeph] Icon_minitimeLun 2 Sep - 2:50

Yackov & Zephyr
" I've had enough of running away. Now I've got something I want to protect."

Pourquoi je dois toujours me sentir mal dans des moments comme celui-là? J'ai encore de la chance que ça ne m'est pas arrivé pendant le boulot. Je n'ai pas parlé de mon problème à mon employeur, je risque fortement d'être renvoyé si on savait que je suis vraiment très malade. Perdre cet emploi serait vraiment un cauchemar. J'en ai vraiment besoin, j'ai déjà tellement de mal à payer le peu de choses que j'ai en ce moment. Je pourrai dire adieu à mes médicaments, ça c'est sûr et en même temps dire adieu à quelques années de ma vie également. Déjà qu'il ne m'en reste pas beaucoup. Quelle vie misérable. Bref, je ne sais même pas pourquoi je pense à ça maintenant, ça m'empêche seulement de dormir. Je pense à tous ces problèmes, même si je suis malade. À des problèmes qui n'ont pas lieu d'être, car j'ai toujours mon boulot et je n'ai pas l'intention de le perdre. Je dois dormir maintenant, je repenserai à ces scénarios catastrophe plus tard.

Tu n’a pas intérêt ! Je ne laisserais personne mourir sous se toit ! De mon vivant du moins…

Une fois de plus, j'aurais presque pu sourire à ce petit commentaire, mais mon visage n'afficha rien et je gardai les yeux fermés. Je sentis ensuite qu'il s'éloignait pour vaquer à ces occupations encore une fois. J'ai déjà du mal à dormir, alors s'il serait rester juste à côté à m'observer, j'avoue que je n'aurais jamais pu fermer l'oeil. J'ai franchement l'impression qu'il cherche un peu trop à me détailler. Je n'aime vraiment pas ça. Savoir qu'il est avocat n'aide pas beaucoup aussi. J'ai si peu de bons souvenirs avec ce genre de personne. C'est un avocat qui m'a enlevé à mes grands-parents quand j'étais enfant, alors qu'ils étaient parfaitement aptes à s'occuper de moi et c'est aussi un avocat qui m'a fait enfermer pendant 20 ans, alors que c'était de la légitime défense.

Pourtant, celui-là il m'a l'air différent. Je me trompe peut-être, c'est peut-être qu'en apparence. Je ne suis pas très doué pour juger les gens, alors je ne m'avancerai pas. De ce que je vois, il m'a l'air sympa. Il ne m'aurait jamais invité chez lui sinon. J'ai vraiment eu de la chance cette fois. Ça ne m'arrive pas souvent d'avoir de la chance. J'avais ouvert mon oeil fonctionnel l'espace d'une seconde pour le voir s'éloigner et repartir vers le bureau après qu'il est changer la serviette sur mon front. Je me surprends à le détailler. Il n'est pas grand, du moins comparé à moi, il n'est pas costaud non plus, mais il n'est pas si mal. Cependant, j'efface cela rapidement de mon esprit. Je déraille à cause de la fièvre maintenant.

Je referme les yeux et tente de trouver le sommeil. Bien que maintenant, je me dis que j'ai une dette envers le plus jeune. Il m'a laissé venir ici pour me reposer. Bon sang, je n'aime pas être redevable envers quelqu'un. Devrais-je lui payer une bière moi aussi un jour? C'est nul comme remerciement, mais franchement je ne sais pas vraiment m'y prendre avec les gens. Quelle plaie. Au bout d'un moment, j'essaye d'arête de penser, car ce n'est pas comme ça que j'allais réussir à dormir. Puis, la fièvre finit par l'emporter, faisant dévier mes pensées sur tout et n'importe sans le moindre sens. Je devais être à moitié endormi lorsque quelque chose s'écrase lourdement sur moi, me coupant le souffle sur le coup. J'entends à peine quelqu'un me parler et lorsque j'ouvre les yeux, j'y vois flou, embrumé par la fatigue et la fièvre.

Sur le coup, je me pose une question, le cerveau aussi complètement embrumé par la fièvre. C'est un rêve où je suis bien réveillé? Je ne distingue pas la personne devant moi et puis je me dis que ça ne pouvait pas être l'avocat. Pourquoi me sauterait-il dessus comme ça? Ce serait vraiment bizarre. Mon cerveau doit encore déraper comme tout à l'heure, c'est forcément un rêve. C’est lui? C’est James? Les questions s'envolèrent et mon corps agit malgré tout, sans doute sous l'effet de ma forte fièvre. Je levai ma main vers le visage de la personne me faisant face et la posai sur sa joue pour la caresser avec douceur du bout des doigts. Mes yeux ne quittent pas ce visage flou devant moi, c'est surement lui... C'est un rêve après tout. Ma main glisse ensuite derrière sa tête et la pousse légèrement vers moi avant de me redresser légèrement pour poser mes lèvres sur les siennes. Ce contact ne dura que quelques secondes avant que je recule pour ensuite l'enlacer contre moi sans lui donner la possibilité de s'échapper.

- Ne me laisse pas.

Ce fut presque un murmure avant que je referme les yeux. C'est peut-être qu'un rêve, mais c'est si réaliste... Je ne veux pas qu'il me laisse une nouvelle fois....

© ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
Yackov M. Andrews


Yackov M. Andrews
Messages : 22
Date d'inscription : 13/04/2018
Just a Little Sleep. [Zeph] Empty
MessageSujet: Re: Just a Little Sleep. [Zeph]   Just a Little Sleep. [Zeph] Icon_minitimeMar 17 Sep - 21:47

Just a Little Sleep.
†Zephyr Martel†

Cette scène était digne de celles de films, ou bien des livres, enfin une scène cliché que je ne pourrais absolument pas justifié car la vérité ressemble a des mensonges. "Je coursais mon chinchilla et je suis littéralement tomber sur toi." Personne ne crois ca. même pas moi. Mais bon dans tout les cas je ne sais pas vraiment comment réagir. Bien sur il faut que je partent, avant qu'il s'en rend compte de préférence. Pour évité les explications foireuses.
Mais non. Je l'ai réveiller car il semble ouvrir les yeux. On est vraiment proche... J'allais me lancer dans une explication quand la tete me fait vraiment buguer. Il... Je ne sais pas si il souriait ou quoi mais son expression était tout comme. Quoi ? que ce passe t il la ? Et en plus il me caresse la joue ? Il a trop de fièvre pour savoir qui je suis ? Il me prend pour quelqu'un d'autre ?

Cher pr-

Je voulais dire "Cher prince ?" histoire d'essayer de le remettre sur terre mais même pas eu de temps. Je sens ses lèvres sur les miennes sans avoir pu réagir. Ca aussi ca me fait buguer. Et paniquer. Il est tres fiévreux ou il embrasse tout le monde. Meme les inconnus. J'en doute il n'a pas l'aire comme ca. Meme si je ne le connais pas. Et on on vient de s'embrasser. Enfin il a embrasser quelqu'un. Je ne sais pas qui, mais ca doit etre surement son ou sa copine non ? Il ou elle l'attendais peut etre d'ailleurs ? non ? OOOH bordel 8 il faut que je parte ! je ne veux pas etre la source d'une dispute ou d'une séparation pour tromperie moi ! Je n'y suis pour rien !

Ne me laisse pas.

Ca tete se remplace par une sorte de tristesse ? Ouhla que se passe t il dans la vie de cette homme pour avoir cette tete ? en attendant je ne sais pas vraiment se que je dois faire. Ce serait triste de le laisser mais je ne dois pas etre pris pour quelqu'un d'autre. En plus il semble s'etre rendormi.
Bon je devrais au moins essayer de partir... Pour avoir une conscience tranquille si je n'y arrive pas et si je suis "forcé" a rester sur lui. C'est un échec. Il m'enlace. Bon... Je vais devoir lui expliquer. J'espère qu'il va me croire. Mais je ne lui raconterais peut etre pas le baiser il risque d'etre embarrassé... Je verrais bien...
Je vois au passage Milyy s'en aller dans sa cage toute seule. Méchante...!
Même siil m'en lace je parviens a me mettre sur le coté. puis ensuite, assez rapidement, car je suis tres fatigué aussi en se moment, je me cale sur sa respiration et m'endors contre lui en redoutant l'explication du réveil...
Revenir en haut Aller en bas
Zephyr Martel


Zephyr Martel
Messages : 104
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 27
Just a Little Sleep. [Zeph] Empty
MessageSujet: Re: Just a Little Sleep. [Zeph]   Just a Little Sleep. [Zeph] Icon_minitimeMer 18 Sep - 1:20

Yackov & Zephyr
" I've had enough of running away. Now I've got something I want to protect."

Je ne veux pas que ce rêve se termine. Je veux profiter de sa présence encore un peu. Même si j'ai accepté qu'il ne serait plus jamais à mes côtés, lorsque je rêve à lui, je ne peux m'empêcher d'être heureux, même si c'est l'espace d'une nuit uniquement. Je retrouve pendant un moment le James que j'ai connu étant enfant et adolescent, la personne que j'ai aimé sincèrement et non le James que j'ai connu dans les derniers temps que nous étions ensemble. Celui qui a essayer de m'abattre à cause d'un conflit entre nos familles. J'en suis heureux. Vraiment. Mes yeux restèrent fermés, mes bras tenant toujours la personne se trouvant sur moi. Je ne le laisserai pas s'échapper. Petit à petit mon rêve semblait tranquillement s'effacer, me plongeant ainsi dans un sommeil sans rêve.

Je ne sais pas trop combien de temps je dormis. Une heure ou peut-être une journée entière? Je ne sais vraiment pas. J'ouvris les yeux au bout d'un moment et remarqua que la pièce était plongé dans le noir. Il est vrai qu'il n'était pas tard du tout lorsque je me suis endormis. La soirée était à peine entamer. Je jugea qu'il devait être entre 11h et 5h du matin. Mon mal de crâne était toujours bien présent, mais je sentais ma fièvre légèrement moins présente. Au bout d'un moment, je réalisa quelque chose d'autre qui ne devrait probablement pas être là. Est-ce que je rêve encore? Non, je suis bien réveillé là, je suis bien dans l'appartement de l'avocat. Je décide de baisser les yeux vers le poids qui se trouvait contre moi.

Sur le coup de la surprise, je crois que j'ai cessé de respirer. J'enlaçais le jeune avocat pour le tenir contre moi et ce dernier dormait tranquillement. Je resta figé un moment, ne réalisant pas bien ce qui se passait. Déjà, qu'est-ce qu'il fait là? Je m'étais tromper? Il profite des gens pour leur faire des trucs louches peut-être? Non attend... Si je me souviens bien, il est tombé et... C'est moi ! C'est là qu'enfin, je capte que hier ce n'était pas un rêve. La personne qui était sur moi ce n'était pas James ! C'était Yackov et je l'ai embrassé. Oh merde... Mais qu'est-ce qui m'a prit? Je jure en silence contre moi-même pour éviter de réveiller le plus jeune. La fièvre m'a complètement fait délirer, c'est pourquoi je déteste être autre part que chez moi quand je suis malade. Je suis un vrai boulet !

En plus de me trouver complètement stupide, j'étais embarrassé. Bon par chance, je suis pas du genre à rougir même en étant embarrassé, donc ça irait, mais je préférais ne pas le réveiller maintenant. D'ailleurs, pourquoi ne s'était-il pas enlever? Un autre détail me vient tout de suite après m'être questionné. Je l'avais empêcher. Zephyr tu es vraiment un champion... Tu aurais du le remarqué que tu ne rêvais pas ! Je repense même au baisé partager qui n'avait duré que quelques seconde par chance... Dire que j'ai apprécié... Vraiment je plains se pauvre gars qui est tombé sur moi en ce moment. J'espère surtout que cette partie était un rêve, mais j'ai un doute...

Même si je me sentais toujours pas en pleine forme, je décida qu'il était temps que je rentre. J'ai suffisamment fait l'idiot, puis je doute que tout comme moi, il est envie d'avoir une conversation sur ce qui c'est passé... Alors avec toute la délicatesse que j'arrive à faire preuve, je me glisse hors du canapé et faisant bien attention pour qu'il ne se réveille pas en remplaçant ma présence par un coussin que j'ai ramasser quelque part. Voilà... Maintenant, il me reste plus qu'à me barrer... Dans le noir, avec la tête qui me fait mal et qui tourne...

Je pars vers là où était l'entrée en restant le plus silencieux possible. La discrétion c'est vraiment pas mon fort, j'ai l'impression de faire du bruit à chaque pas. Mais c'est mieux de partir que d'affronter des explications que ni lui, ni moi n'ont envie d'avoir. Cependant, je ne réussis pas à rejoindre l'entrée de l'appartement. Ma tête en décida autrement, ce mettant à tourner et sur le coup j'en perdis pratiquement connaissance. Pour essayer d'éviter de tomber, je m'étais accrocher à quelque chose, mais je réussis uniquement à l'amener avec moi dans ma chute, provoquant un vacarme monstre qui réussirait probablement à réveiller tous le voisinage.

On repassera pour la discrétion. Je jura une nouvelle fois contre moi avant de me glisser et m'asseoir contre un mur. Ça me fait presque pensé qu'en le rencontrant hier, j'ai faillis m'étaler comme une merde à cause de lui et bien c'est maintenant que ça arrive. J'avais poser ma tête contre le mur derrière moi remontant une jambe vers moi.. Ça m'apprendra à essayer de bouger quand je vais mal... Je suis partagé entre énervement d'être un gros boulet et l'embarras des évènements d'hier. J'affiche cependant toujours mon regard froid, toujours plongé dans le noir. J'ai même réussis à me faire mal à la main en m'écrasant comme une merde. Vraiment félicitation Zeph. Ce n'est qu'une question de secondes que l'autres va se rendre compte de ce qui est arrivé.
© ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Just a Little Sleep. [Zeph] Empty
MessageSujet: Re: Just a Little Sleep. [Zeph]   Just a Little Sleep. [Zeph] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Just a Little Sleep. [Zeph]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Coin RP :: Quartier Résidentiel :: Yackov M. Andrews-