AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 Noctalis Oenheim • Into the wild

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 24
Localisation : Dans mon univers ~
MessageSujet: Noctalis Oenheim • Into the wild   Sam 11 Avr - 20:12




NOCTALIS OENHEIM


SURNOM : Nocta
ÂGE : 18 ans
SEXE : Féminin
NATIONALITÉ : Laos
GROUPE : Artiste
CLASSE ou MÉTIER : Étudiante
STATUT MARITAL : Célibataire
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle
AVATAR UTILISÉ : /

CITATION : “How wild it was, to let it be.”

THEME :


DESCRIPTION MENTALE


Malgré son jeune âge, Noctalis n'est pas une femme prétentieuse. Loin de là. Elle est même plutôt modeste et ne cherche pas à importuner les plus faibles. D'un naturel très calme, la jeune fille ne se mettra jamais en colère promptement et prendra son temps pour expliquer la situation. Loyale envers ses amis, celle-ci n'ira jamais les trahir. Très droite et franche, l'étudiante donnera toujours sa vision des choses et s'exprimera ouvertement sans avoir peur de se faire réprimander. Respectée envers les autres et respectueuse envers autrui, son naturel protecteur prendra forcément le dessus. Les liens familiaux sont sacré pour elle est, la demoiselle cherchera à protéger les siens. Ambitieuse, elle espère pouvoir rendre le monde meilleur et éviter un laisser aller chez ses amis. Une de ces qualités est l'ordre. Noctalis est quelqu'un de persévérant et acquiert une certaine sagesse. Ne fonçant pas tête baissée et réfléchit longuement avant de prendre un choix décisif.

Il arrive que la demoiselle aille se retirer dans un endroit plus calme et moins envahissant afin de se retrouver. Elle n'envisage pas de rester des heures avec plusieurs personnes et préfère le calme au brouhaha de la cour et de la cantine. La blondinette est généralement discrète et se fond dans la foule lorsqu'elle n'est pas accompagnée de certains amis excentriques. Bien entendu, elle n'est pas dotée uniquement de qualité mais aussi de défauts. Le fait qu'elle soit rancunière et cette rancœur seront un boost pour retrouver la personne qui aura fait du mal à son entourage. Noctalis rêve de pouvoir, d'ordre et d'harmonie ! Étant quelqu'un d'assez obstinée et désire pouvoir avoir un total contrôle de la situation, mieux vaut éviter de se confronter à son esprit tordu. C'est une jeune femme stressée par ses études, qui ne trouve jamais le repos. Elle pense énormément mais n'est pas vraiment renfermée sur elle-même, comme sa mère. Cependant, elle n'exprimera pas ses sentiments aussi facilement sentimentalement. Une dure carapace a pris le dessus. Intransigeante et autoritaire, l'étudiante aime mener la danse et espère devenir une grande artiste capable de changer le monde, tout en établissant des solutions plus ou moins poussées.


DESCRIPTION PHYSIQUE


Noctalis est une jeune femme de petite taille. Du haut de son un mètre soixante-cinq, beaucoup sont attirés par sa peau mâtée et ses longs cheveux d'or. Celle-ci est facilement reconnaissable par son accent prononcé et notamment son physique où, l'on remarque quelques traces blanches au niveau de son omoplate et de son œil gauche. L'étudiante en troisième année possède un visage ovale avec des joues rebondies, démarqué par un petit menton. Elle possède des yeux couleur noisette, un regard envoûtant et énigmatique avec de longs cils, ce qui qui accroît son charme. Sa vue est aussi parfaite que celle du lynx. Tandis que ses beaux sourcils sont légèrement arqués, blonds et fins, sa peau délicate est de couleur métisse ce qui crée un réel contraste entre les Japonais vivants à Mashi no hoyoshi. Toujours arborant ce regard mielleux, la jeune fille possède un petit nez légèrement retroussé alors qu'en dessous, une bouche avec des lèvres pulpeuses offre un merveilleux attrait. Son sourire gracieux et ses dents bien alignées donnent l'impression d'une fille au physique ravageur et presque parfait.

Souvent pieds nus lorsqu'elle se balade, Noctalis porte couramment une robe blanche qui arrive à hauteur de genoux. Généralement, elle n'aime pas vêtir des vêtements trop chauds. De plus, au Laos, rares sont les moments où la fraîcheur et le froid viennent caresser votre crinière. L'étudiante se retrouve au Japon pour étudier un nouvel art et également pour suivre ses parents qui ont trouvé une belle affaire dans cette ville. La jeune femme est le style de femme sauvageonne et portant des tenues légères ou alors ce qui lui passe sous la main. Noctalis porte peu de maquillage, préférant le naturel à tous ces produits étalés sur la peau. Le naturel vaincra !


HISTOIRE


Le lieu d'où je viens est un endroit magnifique, où la nature domine et où nous nous sentons libres. Même si je vivais dans une ville urbaine, nous n'avions aucun mal à être en communion avec la nature. Mes parents ont énormément voyagé et ont toujours aimé l'aventure à la vie citadine. Il y a dix-huit ans, ils ont décidé de s'installer au Laos et créer une entreprise de textile qui a très bien fonctionné par la suite. Pour ma part, ma naissance a été difficile mais grâce aux infirmières, tout s'est très bien déroulé ! Je les aime et les aimerai encore et toujours car, bien que nous n'ayons pas toujours été d'un commun accord pour certaines choses de la vie, ma famille est ce qu'il y a de plus précieux au monde. En grandissant, mes parents étaient beaucoup moins disponibles et vivaient dans une demeure secondaire au-delà du pays. Heureusement, mes parents avaient des moyens et j'étais sous la garde d'un majordome dans la résidence principale. La maison n'est pas bien grande mais permettait de vivre à plusieurs sous le même toit. Une petite maison à étages où j'avais ma chambre avec une belle salle de jeux. Lorsque mes parents revenaient, ils prenaient toujours une robe ou un petit t-shirt pour moi. Ce n'était pas facile tous les jours de ne pas avoir sa mère ou son père prêt de soi. Jiun, le majordome, était comme un second père pour moi.

Mon enfance s'est passé dans une réelle solitude. Tout ce qui m'intéressait était de rendre fier mes parents, les avoir au téléphone et comprendre qu'il y avait un large sourire derrière le combiner. J'étais très sage à l'époque, évitant d'être avec d'autres enfants car je désirais vivre mes moments de solitude. Tout cela était voulu ! Les jours passaient et il m'arrivait de tomber malade, de rester plusieurs jours au lit avec de la fièvre. Seule mère venait dans ses moments là car mon père devait gérer l'entreprise à l'autre bout du Laos. Petite, il m'arrivait de penser à dire « je me meurs » mais au final, je ne connaissais que le mot mais pas réellement la signification. Je l'avais déjà entendu car les enfants jouaient à des jeux de guerre, à dire qu'ils avaient des armes qui tiraient des balles et « Pan ! Tu s mort ! ». Jiun était toujours à mes côtés, s'occupait de nettoyer et ranger la maison, d'évacuer les animaux hostiles sur le terrain de notre demeure. Durant ma scolarité, alors que je devais avoir cinq ans, Jiun m'appelle dans le salon. Mes parents étaient présents et tenaient un linge blanc dans les mains. Un cri s'y élevait. Ma petite sœur était née et savoir que j'étais grande sœur me remplissait de joie. Du moins au départ car très vite je devins jalouse. Ma mère restait à la maison mais s'intéressait plus à elle qu'à moi. Je ne comprenais pas pourquoi est un soir, alors qu'elle me bordait, je lui demandais « pourquoi tu ne m'aimes plus ? ». J'avais mal mais les douces paroles de ma tendre maman me réconfortèrent. Ils eurent un effet bénéfique sur mon moral pour la suite de ma scolarité. Bien sûr,'elle m'aime, cependant, Élya qui venait de naître avait besoin qu'on la surveille.

Les années passèrent et je rentrais au collège. Ces années m'ont égayé mes sens et je devins beaucoup plus sociable, beaucoup moins concentrée sur mes études sans pour autant tout lâcher. Elya avait six ans à cette époque tandis que j'en avais onze. Ma petite sœur et moi, nous avons eu nos coups de gueules et il m'arrivait de la détester. Mère gérait un magasin de textile qui nous appartenait car mon père avait réussi à en faire une multinationale. On le voyait tellement peu souvent que j'en souffrais. Bien que je lui écrive, que je lui parle au téléphone, il me manquait cette affection paternelle qui aurait fait de moi une autre femme, je pense. Je devins plus espiègle, écoutant moins ma mère qui me prenait parfois la tête pour des broutilles. Jiun s'occupait toujours de moi ainsi que d'Élya lorsque maman était occupée ou au travail. Trois années plus tard, je commençais à m'intéresser à un garçon de ma classe avec de magnifiques yeux noirs, sa peau mât et des cheveux tressés. Il avait l'air gentil et s'amusait énormément avec ses copains. Je n'ai jamais réellement osé lui parler. Je préférais le suivre du regard, tout simplement. J'en parlais à maman qui m'expliquait que c'était normal, que je n'avais pas à m'en faire et qu'il fallait être patiente tout en montrant qu'on a envie d'essayer. Je prenais en maturité mais  le goût de l'aventure et de la nature s'offrit à moi dans mes années d'études supérieurs.

Quinze années que je vivais au Laos et tout était beau, tranquille et nous nous retrouvions avec mes amis dans des petits coins tranquilles, en dessous des arbres à prendre le soleil. Un jour, mes parents ont décidé de changer de pays. Ils voulaient s'investir au Japon et souhaitaient changer d'air. Ma sœur et moi étions assez grandes maintenant pour que nous puissions tous voyager et déménager. Je devais partir de cet endroit, de ce paradis. Là où se trouvent mes amis, Jiun, la maison de mon enfance … Ce fut une réelle déchirure. Nous avons déménagé vers la fin de la première année de mes études et il a fallu me réinscrire dans une école japonaise. Le problème était que je ne parlais pas un mot japonais et il fallait que je prenne des cours à côté. À l'école, les professeurs comme les rares Japonais me parlaient en anglais et j'intriguais par la couleur de ma peau et de mes cheveux. Mon intégration fut très difficile. Je regrettais cet aspect sauvage du Laos. Quelques filles ont essayé de me faire du mal physiquement et mentalement car j'étais différente. Néanmoins, je me suis trouvé une amie qui me parle couramment anglais et m'apprend le japonais encore et toujours. Ma famille se porte bien mais, Élya a déjà eu quelques soucis et je suis venue lui prêter main-forte en expliquant à ces garces que personne ne viendra faire du mal à ma famille. J'essaie d'être diplomate mais, parfois, il faut savoir utiliser ses poings. Aujourd'hui, je suis en troisième année et ma rentrée va me paraître palpitante.


DERRIÈRE TON ÉCRAN



TON PSEUDO ? : Fallen Swallow ou Noctalis
QUEL ÂGE ? : 22 ans
COMMENT TU ES VENU ICI ? : Grâce à une fille qui m'a dit que vous aviez un code non crédité :p
TES IMPRESSIONS ? : Le contexte est léger et mérite peut-être d'être revu. D'ailleurs, j'ai aperçu quelques fautes D: Peut-être envisager de donner un peu plus de détails et de raccords dans le contexte. Je m'occuperai du graph !
TU CONNAIS LE CODE ? :



FICHE PAR NOCTALIS






Dernière édition par Noctalis Oenheim le Mar 21 Avr - 14:18, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Noctalis Oenheim • Into the wild   Sam 11 Avr - 20:43

Re bienvenue ~ hâte de lire ta fiche. **
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 13/03/2015
Age : 28
MessageSujet: Re: Noctalis Oenheim • Into the wild   Dim 12 Avr - 23:57

Bienvenue, je te souhaite un bon courage pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Noctalis Oenheim • Into the wild   Lun 20 Avr - 8:44

Bienvenue ~

EDIT : MANDIOU ELLE VIENT DU LAOS. Tu mérite un câlin. *sors*
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 24
Localisation : Dans mon univers ~
MessageSujet: Re: Noctalis Oenheim • Into the wild   Lun 20 Avr - 17:13

Merci pour cet accueil \o
Fiche terminée ♥




Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 517
Date d'inscription : 28/12/2014
Age : 22
MessageSujet: Re: Noctalis Oenheim • Into the wild   Lun 20 Avr - 17:26

Tout d'abord je te souhaite la bienvenu au sein d'Hoshi no Hoshiyo

Fiche Splendide !!!!!

Une vrais merveille que dit je : tout a fait grandiose

je te félicite et te valide
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Noctalis Oenheim • Into the wild   

Revenir en haut Aller en bas
 

Noctalis Oenheim • Into the wild

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Baptême de Wild Cloud
» Sarah Wild
» alignement wild du minnesota saison 10
» 07. Girls running wild
» Minnesota Wild

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de commencer... :: Présentations :: Validées-