AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 Bougez vous, je le ferais moi même, Crétins.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 07/09/2018
MessageSujet: Bougez vous, je le ferais moi même, Crétins.    Ven 7 Sep - 14:13



BLACKWOOD FREYA


SURNOM : Je n'ai pas vraiment de surnoms. Freya ne permet pas de diminutif, quant a Blackwood c'est déjà assez connu comme ça.
ÂGE : 28 ans, normalement on demande pas l'âge d'une fille.
SEXE : Femme je crois nan ? Arrête de me mater connard.
NATIONALITÉ : Je suis anglaise.
GROUPE : Néo-Hoshiyonais ! Je viens juste pour emmerder mon adorable grand frère et le couvrir en tant que Grenat, accessoirement.
CLASSE ou MÉTIER : Je me pose enfin en tant que Profiler ou Criminologue, mais sur le terrain.
STATUT MARITAL : J'enchaine les aventures.
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde ! Aussi bien les garçons que les filles. Mais j'ai tout de même une préférence pour les filles, je suis très difficile en matière d'homme...
AVATAR UTILISÉ : Art sur Pinterest

CITATION : "Arrête de me mater connard !" c'est une phrase que je dis souvent, enfin pas mal de fois.

THEME :


DESCRIPTION MENTALE


Pourquoi vous voulez me connaitre au juste ? Venez me parlez et vous le saurez, je ne mord pas. Bande d’idiots.
J’ai longtemps été indécise, avec peu de confiance en moi. Je me cachais dans le dos de mon frère quand j’étais à l’école ou bien dans ceux de mes parents quand mes professeurs me félicitaient pour mes résultats excellent, je suis pratiquement une surdouée mais je préfère pas le montrer ou alors j’en ai honte.
Après un grande dispute avec mes parents qui se termina en fugue, J’ai rencontré quelqu’un qui m’a libéré. Je suis devenue beaucoup plus confiante. Moins réservée, je répondais beaucoup plus  aux provocations. Plus cassante et froide en face des gens qui voulait juste m’approcher pour se faire bien voir. Je suis devenue une « voyou ». Je n'hésitais pas a utilisé mes poings ou mes jambes pour faire taire les emmerdeurs, me mettant une nouvelle fois mes parents à dos. L’aide de mon frère par moment n'aidait en rien. Mais j’étais toujours indécise avec mon futur.
C’est a la mort de mon sauveur que je suis devenue se que je suis. J’ai gardé mes anciennes facettes, mais c’est rajouté une passion d’analyser les personnes, une accentuation de mon coté râleuse et moins de coups qui partent. La même provocation que mon frère. Se qui pose souvent un problème quand je suis avec lui : on s’engueulent et c’est violent.
Je suis devenue donc criminologue par ma passion d’analyser les personnes. Mais je ne suis pas sans savoir que c’est dangereux. On se met a la place des criminels. Je n’ai pas peur de faire un profile d’un psychopathe. Ce qui est dangereux c’est que je deviens le temps de l’analyse, parfois qui dure plus d’un mois voir presque six mois, le criminel en question petit à petit. Reprenant parfois les tic de certains ou d’autre. Il faut être sur de sa propre identité pour ne pas sombrer dans la folie.
Mais je préfère aller sur le terrain au plus près de ceux que j’analyse. C’est la qu’ils se dévoilent le plus. Leur vrai nature est ouverte. Je veux donc être avec les policier quand ils vont le voir, quand ils font une descente, quand ils vont voir les proches, partout ou le criminel passe, ou laisse une trace.
Je peux continuer de parler de ça pendant des heures et des heures mais c'est pas une thèse sur mon métier que vous voulez alors on va plutôt continuer sur mes gouts ou mes habitudes. Enfin ce qui me caractérise justement. Comme je vous l'ai dit je suis bi. J'aile les femmes et les hommes. Mais plus les femmes, car les homme pour moi ils ont tous, enfin pour la plupart, un arrière pensée quand ils me voient. Je déteste ça et c'est pour ça que je me suis désintéressé à eux, je sais qu'ils y a des exceptions mais pour l'instant à part les gays j'en ai pas encore rencontrer.
J'ai chopé une mauvaise habitude de mon frère c'est de fumé. Je sais c'est moche pour une fille de fumé. Mais j'y peux rien. Je ne fume pas non plus comme un sapeur mais ça permet de me détendre et de rester moi même.
Une chose que je pourrais vous dire qui est très importante : je suis totalement sans gène. Pour mieux vous l'expliquer autant prendre un exemple. Ca m'est arrivé plus d'une fois d'arrivé dans l'appartement de mon frère pendant qu'il était en train de filtrer, voir plus, avec ses amants.
Ah oui. Ma relation avec mon frère. Un point très important celui ci aussi. Je sais qu'il aime les hommes ça m'a jamais dérangé, au contraire si il trouve qu'il est bien avec quelqu'un peu importe si c'est une fille ou un gars alors tant mieux pour lui. Je sais qu'il déteste les femmes, et je me fous souvent de sa gueule pour ça. On se fou mutuellement de notre gueule. On pourrait croire qu'on se déteste mais c'est complètement faux, il m'a toujours aidé, et moi je j'aide toujours. Je le couvre en tant que Grenat. Je lui dis les choses a faire pour qu'un profiler, comme moi ou même plus douée, n'arrive pas à comprendre ou voir qui il est. Changer d'apparence, de voix, d'heure et de temps de rencontre. Parfois même je me fais passé pour Grenat, comme ça les gens ne savent rien de lui.


DESCRIPTION PHYSIQUE


Vous me demandez à moi, un profiler, de faire ma propre description ? Bon…
Je dirais que en générale je suis assez élancé mais pas assez pour être mannequin. Ce que j’ai faillis être. Mes jambes sont fines et athlétiques tout comme mon corps, je fais de l’aïkido, j’ai tout de même mon 5ème dan, à mes heures perdues. Je suis de ses gens qui ne prennent pas un seul gramme alors que je mange pour 3. J’ai hérité de l’apparence de ma mère, il parait que je suis son portrait craché de quand elle était plus jeune. La même grâce et des proportions plaisantes a regarder. Mais n’essayer même pas de mon toucher sans ma permission. Je vous tuerais. Je préfère cependant être comparé à mon frère même si on nous demande souvent si on est jumeaux. Je me demande donc si c’est moi qui fait plus vieille ou lui plus jeune. Dans tout les cas on le nie a chaque fois.
Enfin bref, on se ressemble par nos yeux surtout. Ils sont argentée en amandes, voir même bridés pour ma part alors que je n’ai pas du tout d’origines japonaise, et ils sont aussi tout aussi absorbant que perçant. Ils sont aussi déstabilisant quand je regarde noir les personnes qui m’énervent. Le dernier point commun avec Rajack c’est la même couleur de cheveux. Argenté eux aussi avec quelques nuance plus foncé quand il pleut et des nuances plus claires quand il y a du soleil. Mais les miens ne sont pas lisse, ils m’arrivent au milieu du dos quand je les lisses sinon ils sont ondulés et souple au naturel.
Il n’y a rien d’autre de comparable, mon visage est fin et lisse, plutôt pale, je ne met jamais de fond de teint de bronzage, mais pour accentué la couleur de mes yeux je fais souvent un trait d’eye-liner noir avec un mascaras de la même couleur, et j’opte pour des couleurs beige ou marrons pour mes fard à paupière. Quand a ma bouche je lui met soit les même teinte que mon fard si ne n’en met pas ou sinon c’est un rose pale ou rouge vif car mes lèvres sont bien dessiné alors je peux en mettre sans que ça  fait un gros patté tout moche.
Concernant ensuite mon style vestimentaire, je suis plutôt une femme moderne, je suis la mode mais je ne suis pas une fashion victime. Je privilégies les couleurs neutres, ou bien parfois il m’arrive d’avoir des couleurs fluo, mais j’évite d’aller sur le terrain avec. Je suis toujours avec des vêtements pratiques et confortables même si en interieur il m'arrive d'avoir un tailleur. J’ai aussi un grand nombre de chaussures. Talons, baskets, chaussures de ville, tout y passe. Il m’arrive souvent que sur le terrain je quitte mon tailleur et mes talons aiguille pour un jogging et des baskets. Tout en restant élégante tout de même.
En parlant de terrain, je suis profiler, enfin désigné comme tel même si j’ai ma plaque moi aussi qui montre mon appartenance a la police que j’ai toujours sur moi. Ça me dérange pas non plus de me prendre des coups si c’est pour bien cerner le criminel en question, mais j’arrête la je vous ai déjà dit ça dans ma description mentale.
Une autre choses que je pourrais dire c'est un élément qu'on ne vois pas. Sauf si je met au haut court. Ce n'est malheureusement pas un tatouage. Mais deux cicatrices en bas de mon ventre, de deux coup de couteau causé pas mon imprudence. Une est plus importante que l'autre. Mais je ne cherche jamais a les caché. Ca me dérange pas qu'on les voit.
Une dernière chose, je ne porte pas de bijoux voyant, uniquement des fins. Mon frère m’a offert une pierre de lune que je quitte jamais, comme un porte bonheur. Elle a aussi la même couleurs que nos yeux.


HISTOIRE


Ma vie aussi ? Je l'aurais parier…! Vous voulez mon groupe sanguin aussi ? C’est AB ! Voila vous êtes content ?
Vous parlez de mon enfance ça va être compliqué j’ai pas vraiment de souvenir. Mais voila je suis née avec un grand frère de cinq ans mon ainé. Mes parents et lui c’était compliqué mais bon ils voulaient absolument une famille parfaite alors on devait juste se la fermer et obéir comme des petit toutou bien sage.
Comme vous avez pu le voir sur mes description avant, je me cachais derrière mon frère ou mes parents, pour ne pas avoir d’ennuis. Mais c’est moi qui m'ennuyais affreusement. Heureusement que mon frère était la, même si il parait souvent, grâce a lui j’arrivais à me dire que c’était pas si mal, lui pensait le contraire, il voulait partir d’ici au plus vite. J'aurais bien aimé faire comme lui. Mais on me demandait partout, je fais apparemment partie des surdouées alors mes parents me payaient les meilleurs professeur, mais aussi les plus coincé.
Mais une élève comme moi, sans défense et riche, c’est souvent des filles qu’intimides, qu’on harcèle. Tête dans les toilette, punaises dans les chaussure, gribouillis idiot sur la table, Moquerire perpétuelles, tout qui pourrait me donnée envie de mettre fin a ma vie. Mon frère était hors de portée a l’école par sa popularité donc je ne pouvais pas pas me confier. Alors un après midi je suis rentrée chez moi, j’ai remplis un baignoire et je suis allé chercher des lames de rasoir. Je me souviens de mon frère qui est rentré en trombe dans ma chambre alors que je commençais a m'endormir dans une eau qui se tintait de mon sang. Je voulais en finir oui. J’en avais marre, je comprenais pas pourquoi on me faisait ça.
Je me suis réveiller ensuite a l’hopital. C’est la que j’ai rencontré mon sauveur. C’était un type d’une quarantaine d'années alors que j’en avais a peine 14. Il avait un cancer en phase terminal qui c’était généralisé. Il m’a dit qu’il ne devrait pas me parler car c’était un ancien usurier pour la mafia. Qu’il était dangereux. Mais je m’en fichais et j’allais le voir tout les jours, personne n’y allait car il avait été rejetée par toute sa famille. C’est la que je me suis ouverte. Je me défendais plus dans mes propos, on me faisait moins chier. J’aidais mon frère en tant que Grenat.
C’est la aussi que mon frère s’est échappé de l’étreinte de mes parents. J’étais seule à la maison, même si je lui faisait des appel vidéo ou que j’allais voir cet homme à l’hôpital. Mais un jour, en arrivant dans sa chambre, il n’était plus la, il n’y avait plus rien. Les infirmières m’ont ensuite dit qu’il était décider dans la nuit. J’ai été touché pendant très longtemps, presque un mois. Je ne sais pas si c’était par ses choses qu’ils me disaient à propos des tiques de gens, mais j’arrivais de plus en plus a comprendre les gens. Voir leur façon d’être. C’est la que mon future s’est confirmée en tant que criminologue. Psychologue ne m’aurait pas plus, car écouter les problèmes des autres ça va cinq minutes. Je m’en fichais pas mal de leur vie. Simplement il n’y avait pas assez de profiler. Alors voila mon choix c’est vite effectué ensuite.
Apres avoir terminé les études de base je me suis directe lancer dans le métier. J’aime énormément mais je tombe toujours sur des cons en coéquipier. On me disait folle de suivre les policier sur le terrain. Surtout quand j’ai mal effectuer un profil. Je ne savais pas qu’il avait un couteau et une seconde personnalité.
Je suis donc retourné a l’hôpital. Dans cet endroit qui m’avait sauvé et pris probablement le premier homme que j’ai aimé. Le temps de mon repos je me suis laissé convaincre qu’il fallait que je change d’endroit. Je commençais a devenir connue autres des criminels. Alors je me suis dit et pourquoi pas rejoindre mon frère ? Il était maintenant a Hoshiyo, il y avait aussi un poste de police la bas, qui manquais de profiler. Alors j’ai signé. Et seulement 1 mois après mon rétablissement j’ai pris un avions pour le Japon. Délaissant moi aussi mes parents.
Me voilas donc a Hoshiyo après une semaine de vadrouille dans le Japon pour mon propre plaisir.J’espère que cette fois j’aurais un gars un peu moins idiot en guise d’équipier. Ah maintenant que j’en parle, j’ai oublier de prévenir mon frère.


DERRIÈRE TON ÉCRAN



TON PSEUDO ? : Camilliou (ou Kayou si voius voulez hein)
QUEL ÂGE ? : né en 1995 je vous laisse réfléchir !
COMMENT TU ES VENU ICI ? : quelqu'un ici m'a forcé, donc je débarque chez elle sans prévenir ce matin
TES IMPRESSIONS ? : Je me laisse guider et je commence me frappez pas !
TU CONNAIS LE CODE ? :

Code:
Validey By Raiden



FICHE PAR NOCTALIS


Dernière édition par Freya Blackwood le Lun 10 Sep - 19:22, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 555
Date d'inscription : 28/12/2014
Age : 23
MessageSujet: Re: Bougez vous, je le ferais moi même, Crétins.    Dim 9 Sep - 3:29

Bienvenue au sein de Machi nous Hoshiyo Smile

Hooo forcé de venir dans le Fofo c'est amusant comme histoire xD

Je te souhaite Bon courage pour ta présentation
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 27/08/2018
MessageSujet: Re: Bougez vous, je le ferais moi même, Crétins.    Dim 9 Sep - 15:07

Je vais en pleurer ;-;

Une petite soeur à martiriser 8D

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 07/09/2018
MessageSujet: Re: Bougez vous, je le ferais moi même, Crétins.    Lun 10 Sep - 19:24

Bonjouur :3

Merci de l'accueil :3

J'AI TERMINÉ MA FICHE !

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Messages : 555
Date d'inscription : 28/12/2014
Age : 23
MessageSujet: Re: Bougez vous, je le ferais moi même, Crétins.    Lun 10 Sep - 19:31

Mes félicitations à toi pour ta présentation Very Happy



VALIDATION


Je t'invite à te diriger dans cette partie du forum, afin de te créer une base de donnée pour lister des rps, créer une fiche de lien et de relation www. Je vais bientôt créer une fiche type pour que vous puissiez vous en sortir. 

Si tu ne sais pas quoi faire désormais, n'hésite pas à faire une demande de Rp à cet endroit www.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bougez vous, je le ferais moi même, Crétins.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Bougez vous, je le ferais moi même, Crétins.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je ferais de vrai homme de vous!
» » Venez jouez avec moi, je ne vous ferais rien, promis... ♥ « || Demande de RP's
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?
» Simpsonisez vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de commencer... :: Présentations :: Validées-